Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MLG76

Blog des militants socialistes de Seine-Maritime qui se reconnaissent dans la motion "Maintenant la Gauche !" déposée par Emmanuel MAUREL lors du Congrès de Toulouse du Parti Socialiste.

 

contact : MaintenantLaGauche76@yahoo.fr

 

 

  

 

Vive La Gauche 76

Archives

8 avril 2013 1 08 /04 /avril /2013 12:53


 

Benoît Hamon, ministre délégué chargé de l'économie sociale et solidaire était l’invité ce matin (8/04/2013) de Jean-Michel Aphatie sur RTL : 

La loi de moralisation est indispensable mais pas suffisante. (…)

On a d’un côté des politiques d’austérité où on demande des efforts à tous et en même temps une industrie qui organise la fraude et l’évasion fiscale. Si cette question n’est pas posée au cœur du débat européen, nous serons à bien des égards passés à côté de l’opportunité que nous offre cette affaire de changer les règles du jeu. (…)

Je n’ai pas milité 25 ans pour qu’on soit exemplaire sur le plan moral et qu’on en oublie non plus qu’on soit exemplaire sur le plan social et sur le plan des grandes réformes qui sont attendues par la majorité de la population. (…)

Je suis loyal mais pas hypocrite. (…). Il faudra donner des réponses sur les questions qui concernent les Français et leur vie quotidienne.

(…) Je pense que cette partie du quinquennat, ce qui constitue le changement après le redressement doit commencer très vite.

 

Retrouvez l’intégralité de son interview ci-dessous :

http://unmondedavance.eu/rtl-interview-de-benoit-hamon-la-loi-de-moralisation-est-indispensable-mais-pas-suffisante/

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by MLG76 - dans Benoît Hamon
commenter cet article

commentaires

BA 01/05/2013 09:42

Le Canard Enchaîné a interrogé Claude Guéant sur les 500 000 euros qui avaient été envoyés depuis l'étranger et qui avaient été versés sur son compte bancaire.

Lisez cet article à pleurer de rire :

Pour justifier le versement sur son compte de 500 000 euros, l'ex-ministre de l'Intérieur jure avoir vendu, en 2008, à un confrère avocat, deux tableaux - deux marines du XVIIe siècle - signées
d'un peintre hollandais. Il affirme avoir en sa possession toutes les pièces justificatives de cette vente. Ainsi que les certificats d'authenticité des oeuvres. Tout en s'étonnant que les
enquêteurs ne les lui aient pas demandés lors de leurs visites, Guéant met ces justificatifs à la disposition de la justice. Bizarrement, il a du mal à se souvenir précisément du nom de l'artiste
batave. Parce qu'il ne pouvait plus le voir en peinture ?
Un haut-fonctionnaire des Douanes ricane et explique au "Canard" que le coup de la vente d'une oeuvre d'art est un grand classique pour blanchir de l'argent.

Le Canard Enchaîné, mardi 30 avril 2013, page 3.

Et ceci pour continuer à rigoler encore plus :

http://untableaupourgueant.tumblr.com/