Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MLG76

Blog des militants socialistes de Seine-Maritime qui se reconnaissent dans la motion "Maintenant la Gauche !" déposée par Emmanuel MAUREL lors du Congrès de Toulouse du Parti Socialiste.

 

contact : MaintenantLaGauche76@yahoo.fr

 

 

  

 

Vive La Gauche 76

Archives

7 janvier 2014 2 07 /01 /janvier /2014 20:18
Que François Hollande réaffirme sa priorité à la lutte contre le chômage, rien de plus normal. Mais qu’il ne tire aucun bilan de l’orientation suivie depuis son élection est inquiétant. Bien au contraire, il s’entête, il s’obstine. Malgré l’absence de résultats probants notamment dans le domaine du chômage. Heureusement, il y a les emplois aidés mais le patronat n’y est pas pour grand-chose !

Un impossible pacte avec le Medef

Le patronat réclame une baisse de 100 milliards d’euros des « prélèvements » sur les entreprises. Il a déjà obtenu avec le CICE 10 milliards d’euros en 2014, et 20 milliards pour 2015. Sans aucune contrepartie, notamment en matière d’embauches. Au début des années 1980, Gattaz père s’engageait à créer des emplois en contrepartie d’allégement de « charges ». Chirac lui a donné satisfaction… mais aucun emploi n’a été créé. Qui peut encore croire qu’un « pacte de responsabilité » est possible avec le Medef ?
Comment accepter que le discours libéral sur la baisse du « coût » du travail soit repris aujourd’hui par la gauche au gouvernement ? 
Des conseillers de l’Elysée souffleraient même au Medef que les employeurs doivent mieux tenir les salaires qui augmenteraient trop selon eux ! Comme le dit Pierre Joxe critiquant à bon escient l’action de Manuel Valls, « il est important d’avoir de bons conseillers ». A ce propos, Jean-Marc Ayrault a très justement annoncé, il y a un mois et demi, le départ du directeur général du Trésor déjà en place sous Sarkozy… mais il semble bien que ce soit une déclaration laissée malheureusement sans suite !
La baisse des dépenses publiques deviendrait également un objectif en soi ? Affaiblir l’Etat et les collectivités locales est une erreur au moment où l’action publique est pour beaucoup le seul rempart face à la crise d’un monde dominé par la finance. L’investissement public est indispensable à la reprise, l’austérité menée en Europe casse la croissance et amplifie le chômage.
Quant aux soi-disant « excès et abus » de la sécurité sociale, il ne faudrait pas que cela annonce de mauvais coups contre la protection sociale. 90 % de la dette présumée du pays ne provient pas du budget La gauche ne doit pas laisser se développer une campagne contre la sécurité sociale en 2014 après avoir laissé passer une réforme des retraites rejetée par une majorité de nos concitoyens.
Mon adversaire, la finance ?

La gauche est majoritaire à l’Assemblée nationale et au Sénat. Elle dirige une majorité des grandes villes, des départements, des régions…et François Hollande annonce qu’il veut maintenant gouverner par décret et ordonnances comme le permet malheureusement la constitution de la 5ème République que la gauche a toujours critiquée ! 
Comment est-il possible qu’un décret autorise le travail du dimanche dans les magasins de bricolage alors que toutes les organisations syndicales de salariés s’y opposent ? Comment est-ce possible alors qu’à Nantes le maire a toujours refusé cette ouverture du fait de l’absence d’accord entre les employeurs et les syndicats ?
Pendant ce temps là, les banques ont repris leurs activités spéculatives comme le montre une récente étude. La Bourse, quant à elle, est en pleine forme. Le taux de rendement du Capital dépasse significativement le taux de la croissance ce qui veut dire que les plus riches continuent de s’enrichir toujours plus !
Lutter contre les mafias, les délinquants fiscaux devrait être une priorité de la justice française. Comment comprendre qu’elle préfère s’acharner contre des syndicalistespuisque le parquet général de Lyon a fait appel de la relaxe des « 5 de Roanne » , 5 syndicalistes inquiétés pour des tags et refus de prélèvement d’ADN ?
En 2014, plus que jamais rassembler la gauche

La campagne des élections municipales est commencée. L’activité militante sur le terrain (porte-à-porte, tractages, réunions) s’organise avec une volonté farouche des militants socialistes et de toute la gauche de battre la droite et l’extrême-droite. La crainte, bien sûr, c’est une forte abstention à gauche et une poussée de l’extrême-droite. Face à une droite qui n’a toujours pas surmonté sa propre crise, dans de nombreuses villes le rassemblement de la gauche est en cours. Cela peut permettre à la gauche unie de garder de nombreuses villes voire d’en gagner.
Cela ne suffira pas à mobiliser l’électorat de gauche durablement si un changement de cap n’est pas engagé nationalement au cours de cette année 2014 par un retour aux fondamentaux de la gauche : la lutte contre les inégalités engendrées par le capitalisme et le combat pour l’égalité sociale ! Et cela passe par la redistribution des richesses. « L’égalité est meilleure pour tous » * comme le proclame le titre d’un ouvrage récent !

Partager cet article

Repost 0

commentaires