Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MLG76

Blog des militants socialistes de Seine-Maritime qui se reconnaissent dans la motion "Maintenant la Gauche !" déposée par Emmanuel MAUREL lors du Congrès de Toulouse du Parti Socialiste.

 

contact : MaintenantLaGauche76@yahoo.fr

 

 

  

 

Vive La Gauche 76

Archives

10 octobre 2012 3 10 /10 /octobre /2012 12:37

http://www.lepoint.fr/images/2012/10/10/698861-363023-jpg_480568_434x276.jpg

 

Les signataires de la motion de l’aile gauche du PS entendent bien “peser” sur le Parti socialiste les cinq prochaines années et s’organiser, le congrès de Toulouse fin octobre étant le “commencement” de leur action, a déclaré mardi leur chef de file, Emmanuel Maurel.

 

Les signataires de la motion de l’aile gauche du PS entendent bien “peser” sur le Parti socialiste les cinq prochaines années et s’organiser, le congrès de Toulouse fin octobre étant le “commencement” de leur action, a déclaré mardi leur chef de file, Emmanuel Maurel.

 

Si la motion ou texte d’orientation politique de l’aile gauche “fait 10%, 15%, 18%, 20%, alors oui, inéluctablement, l’orientation politique de la gauche pour les cinq ans à venir en sera changée”, a déclaré le vice-président socialiste de la région Ile-de-France, devant deux à trois cents militants à Paris.

 

Emmanuel Maurel est le premier signataire de cette motion (dite 3) sur laquelle les militants se prononceront jeudi, ainsi que sur les quatre autres motions, dont celle à vocation majoritaire, emmenée par le premier secrétaire par intérim du PS, Harlem Désir.

 

Interrogé par l’AFP, Emmanuel Maurel a souhaité simplement un score “à deux chiffres” pour sa motion.

 

“Nous allons nous organiser au sein du PS. Ce n’est pas une motion jetable, une motion one shot (…) Nous sommes en train de préparer quelque chose. Et ce quelque chose, le congrès (de Toulouse, du 26 au 28 octobre) n’en est pas l’aboutissement. Il en est évidemment le commencement”, a poursuivi Emmanuel Maurel devant les militants.

 

“Dès le lendemain du congrès, a-t-il souligné, nous allons organiser une tournée des fédérations, (…) parce que nous avons bien l’intention de ne pas en rester là, nous avons l’intention de peser dans la vie du Parti socialiste pendant les cinq ans à venir”.

 

 

Lire la suite de l’article sur Le Point.fr


Partager cet article

Repost 0

commentaires