Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MLG76

Blog des militants socialistes de Seine-Maritime qui se reconnaissent dans la motion "Maintenant la Gauche !" déposée par Emmanuel MAUREL lors du Congrès de Toulouse du Parti Socialiste.

 

contact : MaintenantLaGauche76@yahoo.fr

 

 

  

 

Vive La Gauche 76

Archives

8 février 2013 5 08 /02 /février /2013 19:24

 neige-geler-salaires-fonctionnaires.jpg

 

La dernière augmentation générale des traitements des fonctionnaires des 3 versants de la fonction publique date de juillet 2010 : + 0,5%.

Le gouvernement a donc fait le choix de bloquer et même d’entamer le pouvoir d’achat d’une grande majorité de fonctionnaires pour la troisième année consécutive.

Bien sur quelques mesures catégorielles sont annoncées qui soulageront les agents de catégorie « C » (agents d’exécution) arrivés au dernier échelon de leur catégorie.

Mais le compte n’y est pas pour tous les autres, c’est-à-dire l’immense majorité.

Les arguments avancés par Marylise LEBRANCHU ne sont guère convaincants. « L’état ne peut pas faire plus », « Tout le monde doit faire des efforts ». Tout le monde, vraiment ?

Le problème du budget français ce n’est pas le niveau de la dépense publique. Celle-ci est en légère baisse, rapportée au PIB, en francs puis en euros constants depuis 20 ans.

C’est le niveau des recettes qui est en cause. Ne pas mettre fin aux exonérations, aux niches et aux abattements fiscaux, c’est-à-dire ne pas engager la nécessaire réforme fiscale qui permettrait une hausse des recettes, au premier chef en réhabilitant les impôts directs et progressifs, en favorisant les investissements d’avenir, c’est condamner le pays à une cure d’austérité sans fin, en comprimant ou baissant les salaires et en affaiblissant les services publics.

Il faut une politique de relance économique indispensable à la lutte contre le chômage.

Rappelons nous d’ailleurs que le gouvernement avait appelé à approuver le pacte budgétaire européen en arguant que ce pacte autoriserait une politique de relance économique par l’investissement. QUID aujourd’hui ?

Ni relance par l’investissement en Europe,

Ni relance par la consommation en France,

Vite, le changement, maintenant !

 

 

Christophe POULIQUEN


Partager cet article

Repost 0

commentaires