Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MLG76

Blog des militants socialistes de Seine-Maritime qui se reconnaissent dans la motion "Maintenant la Gauche !" déposée par Emmanuel MAUREL lors du Congrès de Toulouse du Parti Socialiste.

 

contact : MaintenantLaGauche76@yahoo.fr

 

 

  

 

Vive La Gauche 76

Archives

4 avril 2011 1 04 /04 /avril /2011 11:51

http://www.unmondedavance.eu/local/cache-vignettes/L180xH199/moton29-8c800.png

 

Intervention de Liêm Hoang Ngoc lors du débat de préparation du conseil européen des 24 et 25 mars.

 

 

Monsieur le Président, chers collègues,

La journée du 24 mars sera symbolique.

Elle sera tout d’abord marqué par la modification du traité de Lisbonne, adoptée en codécision, permettant l’instauration d’un Mécanisme Européen de Stabilité permanent. Ce mécanisme offre de fait la possibilité pour l’Union de concevoir des embryons d’Eurobonds afin de financer les dettes souveraines à bas taux, en cas d’attaques spéculatives. Pour affronter la tyrannie des marchés, il est à cet égard dommage que l’on se soit arrêté à mi-chemin. La révision du Traité aurait pu être l’occasion d’autoriser la banque centrale à racheter la dette publique en cas de tension sur les taux, comme cela se fait aux Etats-Unis.

Le verre est d’autant moins rempli que la contrepartie exigée à la création de ce Mécanisme de Solidarité est la mise en oeuvre du "pacte de compétitivité", rebaptisé "pacte pour l’euro". C’est le deuxième symbole de la journée de demain. Ce pacte est défendu de concert par le Conseil, la Commission et la BCE. Vous connaissez tous le "Consensus de Washington" ? Le 24 Mars consacre la naissance du "Consensus de Bruxelles". Le Consensus de Bruxelles, c’est l’application brutale et sans discernement du dogme néo-libéral ! Réduction du périmètre des services public et de l’Etat social, austérité salariale, flexibilité de l’emploi, régulation minimale des marchés financiers !

Mes chers collègues,

Le Conseil, la Commission et la BCE ont la mémoire courte. Ils nous proposent de transposer le "pacte pour l’euro" dans "le paquet gouvernance" pour renouer avec des politiques qui ont été à l’origine de la crise. En Espagne (clone du modèle immobilier anglo-saxon), la montée de l’endettement des ménages, alimentée par l’industrie financière, n’a d’autre cause que la crise du pouvoir d’achat, résultant de la modération salariale qui sévit depuis vingt ans en Europe ! Le pacte pour l’euro propose malheureusement de pérenniser l’austérité salariale ! La montée de l’endettement public n’a pas d’autre cause que d’inutiles baisses d’impôts prônée par les libéraux et les conservateurs. Il n’y a pas eu d’explosion des dépenses publiques en Europe, au contraire. L’austérité budgétaire et salariale, combinée à la hausse programmée des taux d’intérêt, finira par tuer la demande intérieure européenne sans réduire les déficits !

Nous serons demain aux côté des salariés qui manifesteront contre ce Consensus de Bruxelles. C’est la le troisième symbole de la journée du 24 mars. Si l’on ne veut pas voir revenir les forces brunes contre lesquelles l’Europe s’est construite, les élus du peuple doivent être avec le peuple, pour dénoncer des politiques aussi injustes qu’inefficaces !

 

source : http://www.unmondedavance.eu

Partager cet article

Repost 0

commentaires