Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MLG76

Blog des militants socialistes de Seine-Maritime qui se reconnaissent dans la motion "Maintenant la Gauche !" déposée par Emmanuel MAUREL lors du Congrès de Toulouse du Parti Socialiste.

 

contact : MaintenantLaGauche76@yahoo.fr

 

 

  

 

Vive La Gauche 76

Archives

6 mai 2011 5 06 /05 /mai /2011 13:16

http://www.journaldunet.com/management/dossiers/050690autoroutes/diaporama/images/peage.jpg

 

Parmi les sociétés qui distribuent de confortables dividendes à ses actionnaires et qui ne donnent que le minimum à ses salariés (augmentation salariale accordée pour 2011 + 1,2%) la SAPN (Société des Autoroutes Paris Normandie) via le groupe SANEF est de celles qui ont le triste privilège d’en être un des leaders.

Pour la petite histoire, lors du « bradage » des autoroutes par Dominique De Villepin, Le groupe espagnol ABERTIS : N°1 des autoroutes en Espagne, est devenu le principal actionnaire à 52,55%, du consortium HIT qui regroupe :

La Caisse des Dépôts : 15%,

PREDICA (Crédit Agricole) : 12,42%,

AXA : 9,93%, FFP (PEUGEOT) : 5,10%,

CNP : 5%,

ABERTIS, est donc le groupe qui détient SANEF (Société des autoroutes du Nord et de l’Est de la France) SAPN (Société des Autoroutes Paris Normandie).

Quelques chiffres évocateurs qui révèlent que la bonne santé du groupe ABERTIS est liée aux performances et au travail des salariés du groupe Français SANEF/SAPN: « Les recettes d’exploitation « d’ABERTIS » ont atteint 4,106 milliards d’euros, soit 5,2% de plus que l’année précédente, l’apport SANEF/SAPN à ce poste s’est élevé à 1,465 milliards d’euros soit 36%du total des recettes. 50% des recettes d’exploitation du groupe ABERTIS ont été générées hors d’Espagne et proviennent essentiellement de France, de Grande Bretagne et du Chili. »

Pour la SAPN, ces bons résultats sont dus à l’augmentation du trafic, du prix du péage, à la baisse de la masse salariale liée au non remplacement des départs en retraite et à la politique d’automatisation.

Le personnel SAPN, au coeur des négociations salariales demande un retour financier à la hauteur des efforts fournis. La direction SAPN, dont les décisions appartiennent désormais à des actionnaires, ne consent pas à une augmentation de salaire permettant le maintien du pouvoir d’achat. La proposition de la direction (+ 1.2%) ne suit pas l’augmentation du SMIC, encore moins l’augmentation des tarifs de péage, même pas celle des minima retraites accordés par le gouvernement.

 

 

Des manifestations sont prévues toute la journées du vendredi 6 mai sur plusieurs barrières de péages, à Heudebouville, Beuzeville et St Romain de Colbosc, ou la perception du péage pourrait ne pas se faire, pour le plus grand bonheur des automobilistes.

 


Partager cet article

Repost 0

commentaires