Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MLG76

Blog des militants socialistes de Seine-Maritime qui se reconnaissent dans la motion "Maintenant la Gauche !" déposée par Emmanuel MAUREL lors du Congrès de Toulouse du Parti Socialiste.

 

contact : MaintenantLaGauche76@yahoo.fr

 

 

  

 

Vive La Gauche 76

Archives

1 août 2012 3 01 /08 /août /2012 16:20

http://societaires.ca-cb.fr/wp-content/uploads/2012/02/2012_ANNEE_des_COOPERATIVES-96431-300x225.jpg

Le Sénat pour une promotion des sociétés coopératives, piliers de l'économie sociale et solidaire

La commission des affaires économiques du Sénat a adopté à l’unanimité, le 25 juillet 2012, le rapport du groupe de travail sur l’économie sociale et solidaire (ESS) « Les coopératives économiques : un atout du redressement économique, un pilier de l’économie sociale et solidaire ».

Présidé par M. Marc Daunis (Soc, Alpes-Maritimes), ce groupe de travail a été créé fin février du fait de l’importance du secteur de l’ESS, qui représente 10 % du total des salariés en France et 12 % du PIB national. Reconnaissant l’atout économique qu’il constitue, mais également sa dimension territoriale, en tant que pourvoyeur d’emplois non délocalisables, le préambule du rapport insiste sur son potentiel alternatif à l’économie de marché. Y voyant un facteur de régulation et d’humanisation de l’économie, désormais pris en compte au niveau européen, il se félicite du dépôt à venir d’un projet de loi d’orientation venant en conforter le cadre règlementaire.

En cette année internationale des coopératives, le Sénat a souhaité mettre l’accent sur ce secteur essentiel de l’économie sociale et le rapport de Mme Marie-Noëlle Lienemann (Soc, Paris) fait des propositions opérationnelles pour assurer le développement des différentes formes de coopératives.

Rappelant la prééminence donnée à la personne sur le capital et à la réaffectation des bénéfices au sein de l’entreprise, le rapport retient six axes prioritaires pour accélérer son développement, parmi lesquelles :
l’encouragement à la reprise sous forme de société coopérative (SCOP), en assurant la possibilité de SCOP où les salariés sont provisoirement minoritaires, en permettant la reprise sans cessation d’activité et en instaurant un droit d’information et de préférence au profit des salariés ;
la création de nouveaux modes de financement en faveur du secteur, grâce à une révision des dispositifs proposés par OSEO, à la mise en place d’un fonds de développement coopératif ou à une réorientation de l’épargne des membres vers leur coopérative ;
- l’essor de la coopération dans le domaine de l’habitat, par la création d’un statut juridique et la promotion de systèmes d’aides adaptés pour l’accession sociale coopérative
le soutien à l’engagement dans les projets coopératifs, passant notamment par sa promotion dans l’enseignement.

Ces travaux se poursuivront dans le cadre d’un groupe d’études dédié à l’ESS, dont la mise en place sera examinée à la rentrée parlementaire.

Rapport sénatorial sur les coopératives de Marie-Noëlle Lienemann téléchargeable ici

 

source : http://www.mnlienemann.fr

Partager cet article

Repost 0

commentaires