Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MLG76

Blog des militants socialistes de Seine-Maritime qui se reconnaissent dans la motion "Maintenant la Gauche !" déposée par Emmanuel MAUREL lors du Congrès de Toulouse du Parti Socialiste.

 

contact : MaintenantLaGauche76@yahoo.fr

 

 

  

 

Vive La Gauche 76

Archives

20 avril 2011 3 20 /04 /avril /2011 09:15

http://img.over-blog.com/500x375/0/13/58/83/BLOG/ecole-bouville-fermeture-classe.jpg

 

 

Comme de nombreuses classes en seine-maritime, l'école primaire Thomas Corneille de Bouville, commune rurale d'environ 1000 habitants près de Rouen, risque de perdre une classe lors de la prochaine rentrée scolaire.


En effet, malgré 11 élèves supplémentaires inscrits en plus pour la rentrée 2011/2012, l'inspecteur d'academie a décidé de fermer une classe (et ainsi supprimer un poste d'enseignant) dans cette école.


Le problème est que si l'on ferme une classe, il faudra répartir l'ensemble des niveaux de l'école primaire en seulement quatres classes contre cinq actuellement et cela malgré 11 élèves en plus !


Face à cette situation, après avoir mené plusieurs actions : blocage de la Route Départemental 6015, pétition ... des parents d'élèves de l'école de Bouville, avec le soutien de la municipalité, du Député Christophe Bouillon et du Conseiller général du canton de pavilly, Pascal Marchal, ont décidé de planter leurs tentes devant l'école et d'y passer la nuit jusqu'à nouvel ordre, cela afin de sensibiliser un maximum de personnes à leurs revendications et d'obtenir gain de cause.


Pourquoi des fermetures de classes ?


Car le gouvernement a décidé de supprimer 16.000 postes d'enseignants dont près de 9000 en primaire, malgré environ 8300 élèves en plus pour la prochaine rentrée, ajouté à la fermeture de 3000 classes notamment dans les zones rurale selon le syndicat Snuipp-FSU.

Par exemple, en seine-maritime, 116 fermetures de classes sont programmées contre seulement 20 ouvertures, ajoutées à 107 supressions de postes d'enseignants. 

 

Fermetures de classes, disparition des RASED (enseignants spécialisés auprès d'élèves en difficultés), suppression de places en maternelle, insuffisance d'adultes pour l'encadrement, réduction d'options, enseignants non remplacés, manque de place pour l'accueil des élèves handicapés, hausse d'effectifs de classes ...


Est-ce la bonne solution pour permettre à nos enfants d'avoir des conditions d'enseignements dignes de ce nom ?

 

 

 

 

 

sources : Hern - Blacqueville


Partager cet article

Repost 0

commentaires