Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

MLG76

Blog des militants socialistes de Seine-Maritime qui se reconnaissent dans la motion "Maintenant la Gauche !" déposée par Emmanuel MAUREL lors du Congrès de Toulouse du Parti Socialiste.

 

contact : MaintenantLaGauche76@yahoo.fr

 

 

  

 

Vive La Gauche 76

Archives

6 mai 2011 5 06 /05 /mai /2011 13:16

http://www.journaldunet.com/management/dossiers/050690autoroutes/diaporama/images/peage.jpg

 

Parmi les sociétés qui distribuent de confortables dividendes à ses actionnaires et qui ne donnent que le minimum à ses salariés (augmentation salariale accordée pour 2011 + 1,2%) la SAPN (Société des Autoroutes Paris Normandie) via le groupe SANEF est de celles qui ont le triste privilège d’en être un des leaders.

Pour la petite histoire, lors du « bradage » des autoroutes par Dominique De Villepin, Le groupe espagnol ABERTIS : N°1 des autoroutes en Espagne, est devenu le principal actionnaire à 52,55%, du consortium HIT qui regroupe :

La Caisse des Dépôts : 15%,

PREDICA (Crédit Agricole) : 12,42%,

AXA : 9,93%, FFP (PEUGEOT) : 5,10%,

CNP : 5%,

ABERTIS, est donc le groupe qui détient SANEF (Société des autoroutes du Nord et de l’Est de la France) SAPN (Société des Autoroutes Paris Normandie).

Quelques chiffres évocateurs qui révèlent que la bonne santé du groupe ABERTIS est liée aux performances et au travail des salariés du groupe Français SANEF/SAPN: « Les recettes d’exploitation « d’ABERTIS » ont atteint 4,106 milliards d’euros, soit 5,2% de plus que l’année précédente, l’apport SANEF/SAPN à ce poste s’est élevé à 1,465 milliards d’euros soit 36%du total des recettes. 50% des recettes d’exploitation du groupe ABERTIS ont été générées hors d’Espagne et proviennent essentiellement de France, de Grande Bretagne et du Chili. »

Pour la SAPN, ces bons résultats sont dus à l’augmentation du trafic, du prix du péage, à la baisse de la masse salariale liée au non remplacement des départs en retraite et à la politique d’automatisation.

Le personnel SAPN, au coeur des négociations salariales demande un retour financier à la hauteur des efforts fournis. La direction SAPN, dont les décisions appartiennent désormais à des actionnaires, ne consent pas à une augmentation de salaire permettant le maintien du pouvoir d’achat. La proposition de la direction (+ 1.2%) ne suit pas l’augmentation du SMIC, encore moins l’augmentation des tarifs de péage, même pas celle des minima retraites accordés par le gouvernement.

 

 

Des manifestations sont prévues toute la journées du vendredi 6 mai sur plusieurs barrières de péages, à Heudebouville, Beuzeville et St Romain de Colbosc, ou la perception du péage pourrait ne pas se faire, pour le plus grand bonheur des automobilistes.

 


Partager cet article
Repost0
6 mai 2011 5 06 /05 /mai /2011 10:00

http://www.ps76.fr/wp-content/uploads/fecamp-cote-dalbatre-territoire-hautes-falaises-300x225.jpg

 

 

La deuxième réunion de la Commission départementale de coopération intercommunale (CDCI) s’est tenue à Rouen sous l’égide du Préfet de Région.  A cette occasion, Estelle Grelier, Députée européenne, Présidente de la Communauté de communes de Fécamp et 1ere adjointe au Maire de Fécamp et Patrick Jeanne, Maire de Fécamp, Vice-Président du Département de Seine-Maritime, ont une nouvelle fois défendu le principe d’une Communauté d’agglomération autour de Fécamp et du territoire des Hautes Falaises, également souhaitée par la Région et le Département.


Ils ont notamment fait valoir que, sur la base des premières projections financières réalisées dans le cadre de l’étude de faisabilité lancée par la Communauté de communes de Fécamp, cette structuration du territoire permettrait de percevoir une  dotation globale de fonctionnement supplémentaire d’au minimum + 1,8 millions d’euros. Ils ont également rappelé que les conclusions du Projet d’aménagement de développement durable (PADD), du Schéma de cohérence territoriale (SCOT) et des études prospectives réalisées par le Pays plaidaient en faveur de la construction d’un « territoire solidaire qui se structure et élargit son rayonnement dans l’axe Seine ».

 

Lors de cette réunion, les élus de droite, Alain Bazille, Président de la Communauté de communes du Canton de Valmont et du Pays des Hautes Falaises, Jean-Marc Vasse, Maire de Fauville-en-Caux et, à un degré moindre, Charles Revet, Président de la Communauté de communes du Canton de Criquetot l’Esneval, ont indiqué, en substance, qu’ils ne croyaient pas à l’avenir de ce territoire et approuvé le démantèlement projeté du Pays des Hautes Falaises.

 

Ces prises de positions ne sont évidemment pas de nature à favoriser la modification du projet de schéma que Monsieur le Préfet présentera le 16 mai. Elles augurent également mal des possibilités d’amendements de ce schéma, qui pourraient être ensuite proposées  à la majorité des deux tiers (selon les termes de la loi), par les membres de la CDCI.

 

http://www.ps76.fr/wp-content/uploads/grelier-estelle-jeanne-patrick-fecamp-hautes-falaises-300x199.jpg

 

« Nous ne sommes pas en colère. Nous sommes simplement consternés de constater que les intérêts du territoire et des habitants sont instrumentalisés à des fins de règlements de compte personnels et sacrifiés sur l’autel de petites ambitions politiques, au détriment de l’intérêt général » ont indiqué les édiles (PS) fécampois à l’issue de cette réunion.

« Nous irons au bout de notre logique, parce que nous sommes convaincus que nos propositions vont dans le sens de  l’histoire et de l’aménagement du territoire. De nombreux élus, toutes tendances confondues, les acteurs économiques, MEDEF et CCI en tête, partagent ce sentiment. Il faut être sourd et aveugle pour ne pas en tenir compte. Le Président du Pays, qui ne croit pas en l’avenir de notre territoire, cautionne et appuie son démantèlement. C’est plus que surprenant, notamment pour les élus de la Communauté de Communes de Fécamp, qui finance à hauteur de 42% les dépenses du Pays ».

 

Estelle Grelier et Patrick Jeanne ont fermement soutenu la transformation du Pays des Hautes Falaises en agglomération. Ils espèrent que le Préfet amendera son schéma en prenant en compte cette demande légitime.  

 

A défaut, ils ont rappelé qu’ils n’accepteraient pas que le territoire de Fécamp reste isolé, parce qu’ils sont convaincus que cela entraverait son développement.

 

 

 

 

source : http://www.ps76.fr


Partager cet article
Repost0
20 avril 2011 3 20 /04 /avril /2011 09:15

http://img.over-blog.com/500x375/0/13/58/83/BLOG/ecole-bouville-fermeture-classe.jpg

 

 

Comme de nombreuses classes en seine-maritime, l'école primaire Thomas Corneille de Bouville, commune rurale d'environ 1000 habitants près de Rouen, risque de perdre une classe lors de la prochaine rentrée scolaire.


En effet, malgré 11 élèves supplémentaires inscrits en plus pour la rentrée 2011/2012, l'inspecteur d'academie a décidé de fermer une classe (et ainsi supprimer un poste d'enseignant) dans cette école.


Le problème est que si l'on ferme une classe, il faudra répartir l'ensemble des niveaux de l'école primaire en seulement quatres classes contre cinq actuellement et cela malgré 11 élèves en plus !


Face à cette situation, après avoir mené plusieurs actions : blocage de la Route Départemental 6015, pétition ... des parents d'élèves de l'école de Bouville, avec le soutien de la municipalité, du Député Christophe Bouillon et du Conseiller général du canton de pavilly, Pascal Marchal, ont décidé de planter leurs tentes devant l'école et d'y passer la nuit jusqu'à nouvel ordre, cela afin de sensibiliser un maximum de personnes à leurs revendications et d'obtenir gain de cause.


Pourquoi des fermetures de classes ?


Car le gouvernement a décidé de supprimer 16.000 postes d'enseignants dont près de 9000 en primaire, malgré environ 8300 élèves en plus pour la prochaine rentrée, ajouté à la fermeture de 3000 classes notamment dans les zones rurale selon le syndicat Snuipp-FSU.

Par exemple, en seine-maritime, 116 fermetures de classes sont programmées contre seulement 20 ouvertures, ajoutées à 107 supressions de postes d'enseignants. 

 

Fermetures de classes, disparition des RASED (enseignants spécialisés auprès d'élèves en difficultés), suppression de places en maternelle, insuffisance d'adultes pour l'encadrement, réduction d'options, enseignants non remplacés, manque de place pour l'accueil des élèves handicapés, hausse d'effectifs de classes ...


Est-ce la bonne solution pour permettre à nos enfants d'avoir des conditions d'enseignements dignes de ce nom ?

 

 

 

 

 

sources : Hern - Blacqueville


Partager cet article
Repost0
4 avril 2011 1 04 /04 /avril /2011 11:54

http://a7.idata.over-blog.com/333x500/2/82/90/77/didier-marie-morganti_hd1jpg.jpg

 

 

Le socialiste Didier Marie, 50 ans, Président du Conseil général de seine-maritime depuis 2004 vient d'être réélu suite aux dernières élections cantonales.

 

La majorité de gauche au CG76 compte 32 socialistes, 8 communiste, 5 DVG tandis que l'opposition Alternance 76 (UMP, NC, DVD) compte 24 élu(e)s.

 

 

Interview de Didier Marie à lire ici : http://www.ps76.fr

 

 

 

lien : HERN

Partager cet article
Repost0
28 mars 2011 1 28 /03 /mars /2011 12:18
Partager cet article
Repost0
21 mars 2011 1 21 /03 /mars /2011 09:38

 

 

En Seine-Maritime, plusieurs candidats de la majorité départementale conduite par Didier Marie (PS) depuis 2004 a encore conforté ses positions. Quelques conseillers sont élus au premier tour, citons et félicitons Dominique Chauvel, conseillère générale de Fontaine-Le-Dun, maire de sotteville sur Mer qui, par voit son travail et sa proximité récompensée.

 

Cette élection, en Seine-Martime est marquée par une très bonne position des candidats du PS et de la majorité départementale partout où ils étaient sortants même là où ils se présentaient pour la première fois. Il est le résultat d’une campagne PS sans invective personnelle contrairement à ce qu’à fait l’UMP, d’une campagne à visage ouvert contrairement à ce qu’à fait l’UMP et ses candidats masqués sous une étiquette trompeuse et par des propositions départementales et locale appuyées, de plus, par un vrai bilan.



Les électeurs ne s’y sont pas trompés !



Face à la montée du FN que les électeurs ont plébicité l’original à la copie de piètres fanfarons UMP qui, dans les derniers jours, ont cherché à ursurpés le langage et les extravagance du parti d’extrème droite, parti aux mesures maheureuses, ce qui contraint à divers “duels” FN-PS au second tour car l”UMP a été par endroit laminé.

 

Maromme, Duclair, Havre 3, Pavilly, Rouen 6, Sotteville et Darnétal verront s’opposer un candidat PS à un candidat FN. Si la droite nationale, aux idées poreuses avec celles de l’extrème droite raciste, n’est pas claire dans ses consignes, les électeurs et électrices républicains feront vite le choix de candidats humanistes, républicains, actifs auprès des populations au coeur de cantons qu’ils connaissent et défendent.



Au-delà, la GAUCHE UNIE a fait face et chacun a vu les grands responsables de la gauche (P. Laurent (PC), Martine Aubry (PS) et Cécile Duflot (EELes Verts) appeler aux responsabilités pour faire vivre un idéal de gauche et appuyer les candidats arrivés en tête là où les électeurs, au terme d’un choix citoyens et républicains, les avaient portés pour représenter les valeurs de la geuche.



En AVANT, mobolison car, Dimanche prochain, il faut  voter et reporter vos voix sur les CANDIDATDS de la GAUCHE RASSEMBLEE -Majorité Départementale de Gauche au Département de Seine-Martime !

 

 

 

 

 

 

Dans un scrutin marqué par une abstention de 55 %, l'opposition de droite va sortir affaiblie de ce scrutin en Seine-Maritime avec la perte probable de deux cantons : à Blangy-sur-Bresle avec la socialiste Marie Le Vern, fille du président du conseil régional de Haute-Normandie, où le sortant DVD ne se représentait pas et surtout au Havre-4 où le radical de gauche Yves Bertrand est en ballottage favorable face à l'UMP Agnès Firmin-Le Bodo.

 

La perte de ce canton serait symbolique au Havre car il était détenu par la première adjointe au maire du Havre, Agathe Cahierre (UMP), qui ne se représentait pas. La gauche peut également fonder des espoirs en profitant d'un éparpillement de la droite dans les cantons de Cany-Barville et de Criquetot-l'Esneval où les sortants UMP ne se représentaient pas.

 

Les communistes qui avaient trois sortants devraient conserver leurs sièges., notamment au Havre-9 où le communiste Michel Barrier devance le socialiste Matthieu Brasse de 14 voix. En 2004, son avance était de 22 voix. A Dieppe-Est, la députée socialiste Sandrine Hurel est en bonne position pour conserver un siège que les communistes convoitaient, dans une ville où les relations sont particulièrement tendues entre PS et PCF.

 

La compétition entre les socialistes et les Verts dans les quatre cantons de Rouen tourne finalement à l'avantage des premiers qui seront favoris au second tour, notamment dans le canton de Rouen-6 où l'UMP et le Nouveau Centre sont éliminés au profit du FN. Sur l'ensemble du département le FN est en situation de se maintenir au second tour dans neuf cantons.

 

Enfin, l'écologiste Jean-Michel Bérégovoy qui tentait de succéder à son père Michel, socialiste, qui se représentait pas à Rouen-7 est largement devancé par le candidat socialiste.

 

 

 

 

sources : http://www.ps76.fr - http://www.lemonde.fr/ - http://hern.over-blog.com/

Partager cet article
Repost0
26 février 2011 6 26 /02 /février /2011 09:57

cooper-bolbec-fermeture.jpg

 

2 mars à 11h30


Rassemblement devant Cooper à Bolbec

La direction de COOPER, vient d’annoncer officiellement la fermeture de l’usine de Bolbec pour le 31 juillet 2011.


C'est inadmissible.


Un rassemblement a lieu le mercredi 2 mars devant l’entrée de l’usine.


Les syndicats CGT et SUD Cooper appellent à un arrêt de travail à partir de 11h.


Partis, syndicats et associations prendront la parole à partir de midi.


Cette initiative aura des suites avec l'ensemble de la filière automobile que le patronat sacrifie malgré les aides publiques.

 

 

contact : unmondedavance76@hotmail.fr

 

 

lien : http://haute-normandie.france3.fr

Partager cet article
Repost0