Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

MLG76

Blog des militants socialistes de Seine-Maritime qui se reconnaissent dans la motion "Maintenant la Gauche !" déposée par Emmanuel MAUREL lors du Congrès de Toulouse du Parti Socialiste.

 

contact : MaintenantLaGauche76@yahoo.fr

 

 

  

 

Vive La Gauche 76

Archives

26 janvier 2013 6 26 /01 /janvier /2013 20:15

Oui-Mariage-Pour-Tous.jpg

 

La Manifestation pour l'égalité des droits, le mariage, l'adoption, la PMA et la filiation pour tous les couples à lieu le 27 janvier à Paris. Celle-ci est organisée par l'inter-LGBT et le collectif "Agissons pour l'égalité".

Départ à 14h de Denfert-Rochereau. Arrivée : Bastille. 

Plus d'infos sur http://www.agissonspourlegalite.fr

 

http://1.bp.blogspot.com/-Lk81r_y0ot0/UPsIZs8nNPI/AAAAAAAAAEA/xjX-9QSa7wE/s400/Manifestation+27+janvier+2013+Mariage+pour+tous.jpg

 

Repost 0
Published by MLG76 - dans Actualité
commenter cet article
24 janvier 2013 4 24 /01 /janvier /2013 08:48

 

Le Projet Entourage LGBT vient de mettre en ligne une nouvelle vidéo, le témoignage de Louise, 27 ans, élevée par 2 mamans. Elle raconte:

«C'est la première fois, depuis que je suis née, depuis 27 ans, que d'autres gens me poussent à m'interroger sur ma famille. Moi je suis née dedans. Je suis bien dedans. C'est ma famille, c'est ma vie, c'est mon enfance! Et aujourd'hui, des gens se permettent de venir me dire qu'elle n'est pas bien, qu'elle n'est pas "normale", qu'elle pose problème.»

Louise, qui a pris la parole ces derniers mois dans les médias mais aussi lors des auditions à l'Assemblée Nationale, rappelle aussi pourquoi il est important de se mobiliser et de manifester à Paris le 27 janvier prochain.

 

 

 

Signez la pétition pour le mariage et l'adoption pour tous les couples

 

 

Repost 0
Published by MLG76 - dans Actualité
commenter cet article
10 octobre 2012 3 10 /10 /octobre /2012 05:05

http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/IMG/jpg/Peine_de_mort-62a1d_cle8b44f3.jpg

 

Il y a 31 ans, la France abolissait la peine de mort.

A cette occasion, Laurent Fabius s'engage pour l'abolition universelle de la peine de mort et nous invite à modifier nos avatars en y ajoutant un petit badge (voir ICI).

Nous vous invitons à relayer et faire tourner cette info sur les réseaux sociaux.

 

http://www.senat.fr/evenement/archives/D22/Montage2.jpg

 Dessin de Pancho

 

 

Ci-dessous, un extrait du discours de Robert Badinter à l'Assemblée nationale où il plaidoyait contre la peine de mort, le 18 septembre 1981 :

 

 

source : http://hern.over-blog.com

Repost 0
Published by UMA76 - dans Actualité
commenter cet article
26 septembre 2012 3 26 /09 /septembre /2012 07:07

http://img.over-blog.com/150x150/1/19/53/86/sanifric2-150x150.png

 

Communiqué d’Emmanuel Maurel, Marie Noëlle Lienemann, Paul Quilès, Gérard Filoche, Jérôme Guedj, Marianne Louis, signataires de la motion « Maintenant la gauche », présentée au prochain Congrès du PS de Toulouse.

Après la « trêve » complaisamment observée avant l’élection présidentielle par les directions des entreprises duCAC 40, les plans sociaux s’accumulent. Partout, dans les grands groupes, dans la sous-traitance, dans lesPME, dans les territoires de la République, c’est aux salariés que le patronat fait porter le poids de la crise.

Le gouvernement de Jean-Marc Ayrault s’est engagé avec volontarisme dans la voie du redressement productif et du sauvetage de notre outil industriel. Mais comment ne pas voir que cette politique, voulue par l’immense majorité des Français, est systématiquement sabotée par les grands intérêts financiers ?

Le cas de SANOFI est emblématique de cette domination de la finance et du profit à court terme sur toute l’économie. SANOFI a enregistré, de l’exercice 2007 à l’exercice 2011, un résultat net cumulé de 27,3 milliards d’euros. Malgré cela, malgré aussi des centaines de millions d’euros payés par les contribuables via le Crédit Impôt Recherche, SANOFI continue de fermer ses labos et de supprimer des emplois.

L’annonce, en juillet, de la fermeture de pans entiers des laboratoires de Toulouse et Montpellier, a provoqué une montée de 20% du cours de bourse de SANOFI, au prix du sacrifice de ses sites, de ses chercheurs, de ses employés et de la santé publique. Et pourtant, selon tous les chercheurs y travaillant, des traitements prometteurs sont actuellement conçus à Toulouse et Montpellier, pour lutter contre les affections les plus graves, touchant la vie de millions de personnes, au premier rang desquelles le cancer.

Nous n’acceptons pas que le fonctionnement aveugle du marché et de la Bourse puissent mener à de telles extrémités. Nous pensons qu’il est du devoir du gouvernement républicain de préserver la société de cette dérive inacceptable du capitalisme financier.

C’est pourquoi :

  • nous demandons l’arrêt immédiat du plan social de SANOFI et l’examen par l’Etat de l’éventuelle mise sous tutelle de sa direction ;
  • nous souhaitons que soit votée rapidement la loi contre les licenciements boursiers annoncée par Michel Sapin au lendemain de l’élection de François Hollande ;
  • nous souhaitons que l’Etat se dote de toute urgence d’outils efficaces de lutte contre les fermetures d’usine et les délocalisations dictées par les actionnaires pour augmenter leurs dividendes.

 

http://img.over-blog.com/223x93/1/19/53/86/Le-Temps-de-la-Gauche/logo_MLG_2.jpg

Repost 0
Published by UMA76 - dans Actualité
commenter cet article
20 septembre 2012 4 20 /09 /septembre /2012 19:45

http://www.bon-coin-sante.com/blog-sante-sans-prise-de-tete/wp-content/uploads/2012/01/sante-ogm-moratoire.jpg

 

Dans notre texte de motion « Maintenant La Gauche ! »,  nous sommes les seuls à nous positionner clairement en faveur d’un moratoire immédiat sur la commercialisation et la mise en culture des OGM.

La récente publication de l’étude scientifique menée par le professeur Gilles-Eric Séralini explique comment la consommation d’un maïs OGM par des rats de laboratoire a provoqué chez ces derniers de graves problèmes de santé : tumeurs, mortalité précoce… Or, ce maïs OGM – le NK 603 de Monsanto résistant aux herbicides – peut se retrouver dans des aliments vendus en Europe et destinés aux humains comme aux animaux.

Nous demandons que le gouvernement agisse dès que possible au niveau européen en demandant :

  • Un moratoire immédiat sur la commercialisation et la mise en culture des OGM et dans l’urgence pour ceux résistant aux herbicides
  • L’arrêt de tous les essais et cultures en milieu ouvert en Europe (sauf expériences en milieu confiné).
  • L’étiquetage et la traçabilité obligatoires sur tous les produits agro-alimentaires.
  • La mise en place d’une évaluation des risques OGM réellement indépendante qui prenne en compte le temps long. L’étude de Gilles Séralini, qui a duré 2 ans contredit les études effectuées par les industriels des biotechnologies sur quelques semaines seulement

 

Pour aller plus loin….

Si l’essor du génie génétique dans les années 80 a permis la modification de l’information génétique des organismes vivants, il a rendu aussi possible le brevetage de ces mêmes organismes vivants. C’est sur ces organismes à l’information génétique modifiée (OGM) que seront déposés les premiers brevets sur le vivant, dès 1980 aux Etats-Unis, avec l’autorisation du dépôt d’un brevet sur une bactérie.

Le système des brevets s’étend alors peu à peu à l’ensemble des organismes vivants (animaux, végétaux, etc…). Si l’identification d’un gène ou d’une séquence génétique est considérée comme une découverte (non brevetable), la mise en évidence de sa fonction est considérée comme une invention et permet à ce titre le dépôt d’un brevet. Par un tour de passe-passe sémantique, les brevets ont ainsi été détournés de leur vocation initiale et la maîtrise de l’information génétique n’est plus assurée. Aujourd’hui aux USA, qui représentent près de 50% de la production d’OGM, 80% du maïs et du soja sont modifiés génétiquement.

 

 

La culture des OGM assujettit les agriculteurs, dont la production est contrôlée en amont et en aval par les firmes agrochimiques

Les premiers clients des firmes agrochimiques et semencières restent les agriculteurs. A travers le monde, ils sont près de 1,3 milliards : un marché gigantesque, notamment dans certains pays où la population agricole représente encore plus de 50% de la population active. Les stratégies déployées sur tous les continents par les agents et filiales de ces firmes, avec parfois l’appui des autorités nationales de certains pays en développement, visent purement et simplement à assujettir les agriculteurs en les mettant à leur service. La semence est la base de toute activité agricole

. Avec la semence transgénique dont le fruit est généralement volontairement stérile et l’éventuelle réutilisation interdite, les semenciers contrôlent l’amont et l’aval de la production.

Les OGM ne résolvent pas le problème de la faim dans le monde

La faim et le défaut de souveraineté alimentaire sont d’abord liés au fonctionnement du système capitaliste qui organise la production, l’accès à l’alimentation et sa distribution. Par ailleurs, les OGM proposés sont destinés quasi exclusivement à l’exportation ou à l’alimentation du bétail et sont conçus pour exprimer leur potentiel de production dans les conditions d’une agriculture industrielle qui utilise généralement beaucoup d’intrants (engrais et pesticides) et détruit les connaissances locales de sélection des semences menaçant la biodiversité et les capacités d’adaptation des cultures aux contraintes climatiques. La promotion des OGM n’améliore donc en rien la couverture des besoins alimentaires essentiels des populations les plus exposées à la faim, tout en menaçant l’environnement par la diffusion des molécules modifiées dans les sols et les organismes vivants.

La double filière OGM et sans OGM est illusoire

La mise en place d’une filière sans OGM revient à admettre une filière OGM et les risques de transfert d’une filière à l’autre (pollutions génétiques, mélange lors des manipulations et sur les chaînes de conditionnement…). L’absence d’évaluations sérieuses et de connaissances sur les risques pour la santé et l’environnement, l’impossibilité de confiner et tracer les productions ou encore les coûts qu’engendre son contrôle poussé rendent illégitime la création d’une filière OGM. De surcroît, une telle filière serait d’autant plus impérialiste qu’elle détruirait toute possibilité de culture biologique à proximité.

Les OGM sont susceptibles de présenter des risques pour la santé et l’environnement

Les manipulations génétiques induisent des changements dans le fonctionnement des plantes et provoquent la synthèse de nouveaux composés potentiellement toxiques dans l’alimentation ainsi que la dissémination à grande échelle de gènes de résistance, notamment à des antibiotiques couramment utilisés en santé humaine et animale. Les contrôles de toxicité ou les tests d’allergie sur les aliments issus d’OGM sont le plus souvent réalisés par les sociétés productrices d’OGM et sont incomplets ou non communiqués intégralement aux chercheurs, sous couvert de secret commercial.

Mais une étude de 2011 indique que la consommation de céréales ou de protéagineux OGM pourrait provoquer des problèmes de reins et de foie chez les mammifères

La plupart des plantes transgéniques commercialisées sont conçues pour produire ou tolérer des pesticides et des insecticides. Les résidus de ces pesticides sont donc susceptibles de s’accumuler dans la chaîne alimentaire et d’avoir des effets toxiques à long terme. De plus, les pollutions génétiques favorisent l’apparition de nouvelles espèces envahissantes (véritable menace pour la biodiversité) ou se transmettent aux bactéries du sol.

 

 

Repost 0
Published by UMA76 - dans Actualité
commenter cet article
18 juin 2012 1 18 /06 /juin /2012 20:45

http://www.ps76.fr/wp-content/uploads/legislatives-2012-resultats.jpg

 

10 ans après, la Gauche revient (enfin) au pouvoir après 10 ans ferme avec la Droite au pouvoir.

Le Parti socialiste a obtenu la majorité absolue à l'Assemblée Nationale avec un groupe d'environ 314 sièges (en comptant les élus des deux partis associés, le MRC et le PRG). 

EELV obtient 17 députés et le Front de gauche 10 députés.

Le MoDem, 2 députés

Le Nouveau Centre obtient environ 14 députés.

215 élus pour la droite (UMP/NC/DVD).

 

En Seine-Maritime, les socialistes avaient 4 députés sortants sur 12 circonscriptions, ils en comptent désormais 8 sur 10 circonscriptions dont 6 femmes et 2 hommes.

Ces élections ont couronné de succès les candidatures en phase avec des territoires et des candidats dont le travail a payé qu’ils soient sortants ou nouveaux candidats.


Sont ainsi élus députés et députées de Seine-Maritime :

Valérie Fourneyron (1ère circonscription, Rouen, Mont St Aignan) : 57.96 %
Luce Pane (3ème circonscription, Sotteville-lès-Rouen, Petit-Quevilly) : 100 %
Laurent Fabius (4ème circonscription, Grand-Quevilly, Elbeuf, Maromme) : 52.81 % 1er tour
Christophe Bouillon (5ème circonscription, Pavilly, Lillebonne, Caudebec-en-Caux) :66,10 %
Sandrine Hurel (6ème circonscription, Dieppe, Neufchâtel-en-Bray, Blangy-sur-Bresle) : 54,56 %
Catherine Troallic (8ème circonscription, Le Havre-Gonfreville L’Orcher) : 100 %
Estelle Grelier (9ème circonscription, Fécamp, Bolbec, Goderville) : 54,40 %
Dominique Chauvel (10ème circonscription, Yvetot, Doudeville, Clères …) : 50,93 %

 


 


Repost 0
Published by UMA76 - dans Actualité
commenter cet article
16 mai 2012 3 16 /05 /mai /2012 21:12


http://md0.libe.com/photo/423892/?modified_at=1337197818&ratio_x=03&ratio_y=02&width=476
(Photo Reuters et Guillaume Paumier, Joëlle Dollé)

 



 

Ce Mercredi 16 Mai, Jean-Marc Ayrault a présenté un gouvernement rassemblé, renouvellé et paritaire. Le Gouvernement du Changement ! 

La parité est respecté avec 17 femmes et 17 hommes, dont les seinomarins Laurent Fabius, député de seine-maritime et Valérie Fourneyron, députée-maire de Rouen.


Liste des Ministres 

  • Laurent Fabius: Affaires Étrangères
  • Arnaud Montebourg: Redressement productif
  • Jean-Yves Le Drian: Défense
  • Stéphane Le Foll: Agriculture
  • Pierre Moscovici: Économie/ Finances /commerce Extérieur
  • Vincent Peillon: Éducation Nationale
  • Manuel Valls: Intérieur
  • Michel Sapin: Travail / Emploi / Dialogue Social
  • Victorin Lurel: Outre-Mer
  • Marilyse Lebranchu: Réforme de l’État / décentralisation / Fonction Publique
  • Cécile Duflot : Égalité des territoires et du Logement
  • Aurélie Filippetti: Culture / Communication
  • Christiane Taubira: Justice
  • Nicole Bricq: Écologie / Développement Durable
  • Marisol Touraine: Affaires Sociales / Santé
  • Najat Vallaud-Belkacem: Droits des Femmes / Porte-Parole du Gouvernement
  • Geneviève Fioraso: Enseignement Supérieur et Recherche 
  • Valérie Fourneyron: Sports, de la Jeunesse, Education populaire, Vie associative   

 

Liste des Ministres Délégués 

  • Jérôme Cahuzac, ministre délégué au Budget
  • François Lamy, ministre délégué chargé de la Ville
  • George Pau-Langevin, ministre déléguée à la Réussite éducative 
  • Delphine Batho, ministre déléguée auprès de la Garde des Sceaux 
  • Benoît Hamon, ministre délégué chargé de l'Economie sociale et solidaire
  • Bernard Cazeneuve, ministre délégué chargé des Affaires européennes 
  • Kader Arif, ministre délégué chargé des Anciens combattants
  • Yamina Benguigui, ministre déléguée des Français de l'étranger
  • Fleur Pellerin, ministre déléguée chargée des PME, de l'Innovation et de l'Economie numérique
  • Marie Arlette Carlotti, ministre déléguée aux affaires sociales chargée des handicapés
  • Alain Vidalies, ministre délégué chargé des relations avec le Parlement
  • Michèle Delaunay, ministre déléguée en charge des personnes âgées et de la dépendance
  • Sylvia Pinal, ministre déléguée au Tourisme
  • Frédéric Cuvillier, ministre délégué en charge de l'écologie et du développement durable chargé des transports et de l'économie maritime
  • Dominique Bertinotti, ministre déléguée en charge de la Famille
  • Pascal Canfin, ministre en charge du Développement

 


 

Sources : http://hern.over-blog.com - http://libreaffichage.blogspot.fr

 


Repost 0
Published by UMA76 - dans Actualité
commenter cet article
14 janvier 2012 6 14 /01 /janvier /2012 20:13

http://1.bp.blogspot.com/-oHmmtX8Ge9E/TxBXV5YgULI/AAAAAAAAQGs/rur5cjW2UmU/s640/Capture+d%25E2%2580%2599e%25CC%2581cran+2011-12-16+a%25CC%2580+16.10.09.png

 

A 100 jours du premier tour de l'élection présidentielle, la France vient de perdre son Triple A.

En effet, l'agence Standard & Poors a annoncé la dégradation de la note de la France.

Précision importante : C'est une dégradation du Triple A de la France avec des perspectives négatives, selon Standard & Poor’s. Cela veut dire qu’une autre dégradation est possible en 2012 si l’on continue avec cette politique de Nicolas Sarkozy…


Le Triple A c'est quoi ? (d'après trader-finance.fr )

AAA correspond à une note estimative donnée par une agence de notation à un titre émis (créance ou propriété) par un émetteur (Etat ou Entreprise).

Le AAA est la meilleure note existante et ne s'applique le plus souvent qu'aux plus puissants Etats. Quelques grandes agences mondiales de notation ( Moody’sFitchStandard & Poors,...) font paraître régulièrement leurs notations. Habituellement deux notes sont attribuées, l'une pour apprécier le risque de non-remboursement à court terme et l’autre pour appréhender ce même risque mais pour les créances à plus long terme.

Cette notation est extrêmement importante puisqu'elle subordonne le coût de l'emprunt pour l'emprunteur. En effet, toute dégradation de cette notation AAA (vers AA ou vers A) impliquera pour l'émetteur de payer un taux d'intérêt plus élevé aux investisseurs.

 

 

Retrouvez les déclarations de la majorité sortante qui brandissait le triple A comme la preuve de sa bonne gestion de notre pays :

 

En Octobre 2011, Nicolas Sarkozy disait : «Nous avons le triple A, c'est à dire que nous sommes considérés comme un pays bien géré»

 

 

 

 

Nicolas Sarkozy: «si on perd le triple A, je suis mort»

Propos tenus par le candidat sortant à des proches, rapportés dans le Canard enchaîné le 6 décembre 2011.

François Fillon: «le triple A de la France, c'est le résultat du travail des Français et des efforts que nous avons engagés»

Le 5 mai 2011, devant le Congrès des maires.

Valérie Pécresse: «la France conservera son triple A»

 

 

 

François Baroin : la France serait dégradée «dans la seconde» après un discours de politique générale socialiste:

 

 

 

 

La perte du Triple A sanctionne la politique menée depuis 2007 :

 

La dette n’a jamais autant progressé que sous le mandat de Nicolas Sakozy. Au terme de son quinquennat, les finances publiques devraient supporter plus de 630 milliards de dette supplémentaire.

Evidemment, le Président argue de la crise. Mais seulement un tiers de ce montant moins de 110 milliards d’euros peut être imputé à la conjoncture. Le reste, tout le reste les 520 milliards d’€ restant, bref les deux tiers de la note, sont le fait de son action. Ou de sa non action pour réduire les déséquilibres dont il a hérités, et contre lesquels il s’etait lui même engagé à lutter.

Ce déficit structurel qu’il n'a pas combattu devrait se monter à 370 milliards d’euros au termes du mandat. Au contraire, par sa politique, le chef de l’Etat a appuyé sur le champignon, alourdissant l’addition de 153 milliards d’€. (*) 

(*) Ces chiffres sont extraits de l'enquête Un quinquennat à 500 milliards d'euros (Mille et une nuits) dont Marianne publie des extraits en exclusivité ce samedi. 

 

 

Ils parlent de la perte du Triple A : Rimbus ; Seb Musset ; Bembelly ; Jegoun ; HernFalconhill ; Gauche de Combat ; Romain Blachier

 

 

sources : pscauxcailly.fr ; marianne2.fr


Repost 0
Published by uma76 - dans Actualité
commenter cet article
5 janvier 2012 4 05 /01 /janvier /2012 20:05

http://www.avoodware.com/blog/wordpress/wp-content/uploads/tva-sociale.jpg

 

Difficile de comprendre l’imbroglio, les valses hésitations, les revirements, les changements de cap sur la mise en place de la TVA sociale par la droite. Ainsi, il n’est pas simple de suivre et de décoder la politique faite au "au jour le jour". 

Invitée de France Info le 3 janvier 2012, la ministre du Budget et porte-parole du gouvernement, Valérie Pécresse, a déclaré que la TVA «sociale» aura lieu «avant la présidentielle» et le même jour sur France 2, le ministre du Travail, Xavier Bertrand annonce que des «mesures rapides, concrètes et efficaces» seront prises à l’issue du sommet social.

Or, celui-ci n’a pas toujours été de cet avis. Il disait même qu’«Augmenter la TVA, c’est forcément du pouvoir d’achat en moins», en 2010, le ministre du Travail ne voulait pas entendre parler d’une telle mesure et annonçait ne pas y être favorable dans une vidéo à l’expansion (voir à 2′28″). Il est franchement contre.

A noter la volte-face du Ministre de l’Economie, François Baroin, le 4 janvier 2012 sur France Info qui affirme qu’«aucun arbitrage n’a été rendu» et que le dialogue doit se poursuivre entre le président et les partenaires sociaux.

Ils y sont tous allés de leur “La TVA sociale ne serait pas une bonne solution …!” mais ils l’a proposent aujourd’hui en faisant croire qu’elle serait LE remède. Florilège édifiant ! A ne pas rater …



Un président pas élu pour augmenter les impôts : En 2009, Sarkozy affirmait qu’il n’avait pas été élu pour augmenter les impôts : «j’ai pas été élu pour augmenter les impôts», «si on veut augmenter les impôts, y a tellement de candidats pour les augmenter, vous aurez l’embarras du choix aux prochaines élections».

Revirement de situation deux ans plus tard, lors de ses voeux aux Français le 31 décembre dernier, Nicolas Sarkozy a indiqué vouloir réformer le financement du modèle social français en allégeant les charges salariales pesant sur le patronat et en les transférant sur la TVA. Une TVA qui pèserait donc directement sur les consommateurs, comme l’a rappelé Benoît Hamon.


Mais au faite, la TVA sociale c'est quoi ?

Il s’agit de compenser une baisse des charges sociales par une augmentation de la TVA. Donc de transférer une partie du financement de la protection sociale, depuis le coût du travail (supporté par les entreprises) vers les prix à la consommation (supportés par les consommateurs).

Pour l'UMP, ce transfert de charges devrait permettre d'alléger le coût du travail en France et de taxer davantage les produits importés, notamment ceux en provenance des pays à bas coûts, ainsi pour la droite, cette "TVA sociale" permettra de "lutter contre les délocalisations" et "d'encourager l'embauche".

 

Une TVA antisociale !

Avec cette TVA "sociale", tous les Français, particulièrement les moins aisés, verraient cet impôt indirect augmenter, ce qui provoquerait une baisse de leur niveau de vie et qui rendra les fins de mois encore plus difficile.

Cette TVA "sociale" ou plutôt antisocial signifie qu'on va financer des baisses de charges par une ponction sur l'ensemble de la population puisque tout le monde paie la TVA et d'autre part il y aura une augmentation des prix qui viendra ponctionner une nouvelle fois le pouvoir d'achat des ménages.

La baisse des cotisations sociales annoncée en contrepartie est un alibi. Une partie de cette baisse ira directement grossir les profits des entreprises et les dividendes des actionnaires. 

Pour rappel, la droite avait déjà tenté de nous faire avaler la TVA sociale au lendemain de l’élection de Nicolas Sarkozy en 2007, mais avait dû y renoncer entre les deux tours des législatives (merci Laurent Fabius).

L’augmentation de la TVA annoncée par la droite sera un nouveau coup dur pour les Français.

Aujourd'hui, il est amusant d'observer la cacophonie du gouvernement sur la TVA sociale.


Liens : ps76.fr - Hern

Repost 0
Published by uma76 - dans Actualité
commenter cet article
13 décembre 2011 2 13 /12 /décembre /2011 09:12

http://www.lefigaro.fr/medias/2010/06/24/8e15554a-7fbb-11df-a51f-191ab7f863ce.jpg

 

Le gouvernement a annoncé une nouvelle augmentation de 4,3% des prix du gaz à compter du 1er janvier 2012. 

 Par cette décision en plein cœur de l’hiver, le gouvernement accentue la précarité énergétique qui touche déjà 8 millions de personnes, soit 1 ménage sur 6. Une fois de plus les classes populaires et moyennes feront les frais de l’augmentation des prix de l’énergie. Depuis avril 2010, le prix du gaz a augmenté de 25%.

Il est inadmissible que la revalorisation des prix du gaz permette à GDF de maintenir ses bénéfices et ses dividendes, sur le dos des familles qui ont de plus en plus de mal à se chauffer.

La lutte contre la pauvreté passe entre autre par une juste maîtrise des prix de l’énergie. 

L’Etat est actionnaire à près de 40 % de GDF Suez, il ne peut renoncer à peser sur la politique tarifaire de l’entreprise. Le rôle de l’Etat et des entreprises publiques qu’ils contrôlent ou dans lesquels il détient des minorités de blocage est de privilégier l’intérêt des citoyens/consommateurs et le développement économique du pays sur le rendement des actions.

La lutte contre la pauvreté passe entre autre par une juste maîtrise des prix de l’énergie. Avec la gauche au pouvoir, une tarification progressive des énergies (eau, électricité, gaz) sera mise en place dès 2012 ainsi que l’instauration d’un bouclier énergétique.

 


Repost 0
Published by uma76 - dans Actualité
commenter cet article