Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

MLG76

Blog des militants socialistes de Seine-Maritime qui se reconnaissent dans la motion "Maintenant la Gauche !" déposée par Emmanuel MAUREL lors du Congrès de Toulouse du Parti Socialiste.

 

contact : MaintenantLaGauche76@yahoo.fr

 

 

  

 

Vive La Gauche 76

Archives

19 novembre 2014 3 19 /11 /novembre /2014 13:34

David-Fontaine-PS-Vive-la-gauche.jpg

 

Tribune de David FONTAINE, Paris-Normandie du 18 novembre 2014
Président du Groupe des élus socialistes de Saint Étienne du Rouvray
Maire-adjoint en charge des affaires scolaires
Secrétaire de section
 
 
"Réorienter pour rassembler et gagner"
 
Les socialistes sont - tous - face à leurs responsabilités. Le discours du Bourget donna corps au changement et suscita l’espoir. L’union de la Gauche permit l'élection de François Hollande et d'une large majorité à l'Assemblée. 30 mois sont passés. Trois messages électoraux clairs. Trois défaites graves. Conséquence, le Front National est entré dans bon nombre de conseils municipaux du département de Seine-Maritime et la candidate du Front est arrivée largement en tête lors des élections européennes. Les prochaines échéances départementales et régionales sont annoncées comme catastrophiques. Qu’attendons-nous ? 
Le ministre du travail a reconnu le 24 octobre, après la publication des derniers chiffres du chômage : "Soyons honnêtes : nous sommes en échec". Certainement pas à cause d’une protection excessive des salariés français en CDI. Cela tient malheureusement à une politique macroéconomique, centrée sur l’offre, délaissant la demande, inadaptée à nos problèmes structurels : l’éducation sacrifiée pendant des années, la recherche et l’innovation à conforter, la forme de capitalisme actionnarial qui ne transforme pas les bénéfices en investissements productifs mais en dividendes. 
Face à ce constat alarmant, un taux de chômage qui progresse, la pauvreté qui s’amplifie (touchant 19% des enfants en 2012), des inégalités qui ne cessent de s’accentuer, le budget présenté par le gouvernement prévoit un plan de 21 milliards d’économies. La baisse des dotations aux collectivités locales (de 3,7 milliards) entraînera un net ralentissement de leurs dépenses d’intervention (de construction, d’entretien et d’équipement). C’est également une ponction de 10 milliards sur 3 ans des prestations sociales. Ce plan n’est ni juste socialement, ni justifié économiquement. 
Toutes ces économies étaient évitables, en faisant d’autres choix politiques, en attribuant des aides aux entreprises sur d’autres critères, en réduisant les dépenses certes mais en réformant la fiscalité pour d’autres recettes, plus justes, plus efficaces.
Nous n’avons pas été élus par la Commission Européenne, mais par des Françaises et des Français à qui nous avons promis de nous battre contre la finance et de lutter contre la dérive libérale de ces dix dernières années.
Ni radicalité ni fatalité, responsables et solidaires, notre action s’ancre dans nos valeurs. Martine Aubry l'a dit avec justesse : « On ne transforme jamais le réel en renonçant à l'idéal ». Cette ambition je la partage et c’est elle qui nous anime, nous, militants de Gauche.
Il nous faut reformuler notre projet politique qui se transforme en un socialisme gestionnaire et quitter les certitudes d’un monde qui fonctionne en vase clos. Pour relancer la croissance, réduire les inégalités, sans creuser le déficit, appliquons le programme pour lequel nous avons été élus. Il s’agit maintenant de :
- réorienter 20 milliards d’euros du CICE vers l’investissement, l’innovation et la formation ;
- réaliser cette grande réforme fiscale promise car 1% des ménages français ne peuvent posséder 20% des richesses ;
- construire un grand plan de relance sur deux secteurs clefs : l’école, par le numérique, et la transition énergétique créatrice d’emplois, en ciblant l’isolation des bâtiments publics, la diversification des productions énergétiques et le soutien aux projets locaux de transports collectifs ;
- donner à la jeunesse les moyens de réussir par une allocation autonomie ;
- refonder notre démocratie en renforçant le rôle du Parlement dans une VIème République vraiment exemplaire, restaurer la confiance avec nos électeurs en appliquant immédiatement le non-cumul des mandats et poursuivre l’exigence de transparence accompagnée de sanctions immédiates d’inéligibilité.
La réorientation commence au Parti Socialiste.
L’abstention de députés socialistes à l’Assemblée Nationale n’est pas un problème, c’est le début d’une réponse. Les députés « frondeurs », qui se rassemblent sous le drapeau de « Vive la Gauche », soutiennent le gouvernement dans cette épreuve du pouvoir mais avec des principes solides, avec l’exigence que la Gauche doit incarner le progrès social, à condition que le projet ne soit pas uniquement la réduction des déficits à court terme mais toujours celui d’une perspective collective d’avenir, que l’on vive mieux demain qu’aujourd’hui. Cela apparaît passéiste pour certains. Nous ne sommes pas réfractaires au changement. Nous n’avons pas de tabous mais des valeurs. Nous avons un totem : le poing et la rose, un nom le Parti Socialiste. Soyons en fiers.
Ne nous résignons pas à un ordre économique éloigné de notre idéal et de notre électorat. Il attend, impatiemment. Il s’abstient, massivement. Il fuit, malheureusement. Il est temps de réveiller notre droit de conscience. Ce sursaut démocratique ne peut venir que de nous-mêmes, des sections, des fédérations, de chacune et chacun d’entre nous. C’est pourquoi, avec beaucoup d’amis socialistes, j’ai plaidé pour un congrès au plus tôt. Il se tiendra au mois de juin 2015. Ce congrès devra fixer une ligne politique claire. J’y défendrai celle de 2012, celle validée par les militants, celle pour laquelle ont voté les Françaises et les Français.
Aucun socialiste ne souhaite l’échec de ce gouvernement. Il n’est pas de socialiste heureux lorsqu’il croit juste de s’abstenir. J’en appelle à la responsabilité de tous pour que notre exercice du pouvoir ne se limite pas à une parenthèse. Il n’y a pas d’alternatives crédibles, il n’y a pas de projet concurrent. La droite au pouvoir a fait la preuve de l’échec des politiques économiques libérales. Les idées mensongères de l’extrême droite – elles n’ont pas changé ! – doivent être totalement démasquées, elles sont dangereuses pour la démocratie, pour nos valeurs et pour notre futur.
Notre engagement, c’est faire vivre la Gauche. Toute la Gauche. Nous devons discuter avec nos partenaires. Nous devons respecter nos engagements. C’est notre devoir que de réussir l’union de la Gauche. A Saint Étienne du Rouvray, ville populaire, ouvrière, où j’exerce mon mandat municipal, nous faisons vivre chaque jour cette union et nous construisons un partenariat avec les amis écologistes, grâce à une équipe de militants socialistes à qui j’exprime ma fidélité en écrivant cette tribune.
Garantir l’honnêteté et la transparence, de la base jusqu’au sommet. Agir sans relâche. Réformer sans détruire. Réorienter sans tarder. Ainsi, ensemble, en 2017, nous pourrons dire « Vive la Gauche ! ».

Repost 0
Published by MLG76 - dans PS76
commenter cet article
30 septembre 2013 1 30 /09 /septembre /2013 21:18

http://2.bp.blogspot.com/-PXT1x1CN6RI/UOPF0J9I9eI/AAAAAAAAACY/8KSsRhYsLPw/s250/PS%2BPavilly.png

 

Motion relative au projet de réforme des retraites

 

A l’attention de :

- Harlem Désir, Premier Secrétaire du Parti Socialiste

- Bruno Le Roux, Président du groupe socialiste à l’Assemblée Nationale

- François Rebsamen, Président du groupe socialiste au Sénat

 

Avec les réformes Balladur, Fillon et Sarkozy que nous avons toutes combattues, le nombre d’annuités exigées pour une retraite à taux plein s’est accru, passant au fil des années de 37,5 à 41,5 années.

 

Or, malgré des avancées réelles, le projet qu’élabore le gouvernement  envisage l’allongement progressif de la durée de cotisation à 43 années.

 

Si elle est appliquée, cette mesure aggravera le chômage des jeunes et retardera l’âge de départ à la retraite bien au delà de l’âge légal de 62 ans.

 

Quand on sait que l’âge moyen d’entrée dans la vie active est de 23 ans, les salariés partiront au mieux à 66 ans.

 

Il est clair que cette mesure conduira à une véritable régression sociale.

 

Dans ces conditions, nous demandons aux présidents des groupes socialistes de l’Assemblée Nationale, Bruno Le Roux, et du Sénat, François Rebsamen, de déposer un amendement tendant à maintenir la durée de cotisation à 41,5 années et à rechercher le financement correspondant dans les revenus du capital qui, actuellement, ne sont pas mis à contribution.

 

 

Cette Motion a été adopté à la quasi unanimité par les militants de la section PS de Pavilly.

 


Repost 0
Published by MLG76 - dans PS76
commenter cet article
4 février 2013 1 04 /02 /février /2013 14:02

PS-seine-maritime.jpg

 

Le PS de Seine-Maritime appelle au rassemblement avec les salariés de Pétroplus, mardi 5 février à 12h, sur le parvis de la raffinerie, à Petit-Couronne.
 
Cette date est celle que la justice a fixée pour le dépôt des offres de reprise. Il s’agit d’une étape cruciale vers le dénouement du processus judiciaire, dont l’issue sera la décision du Tribunal de commerce d’autoriser ou non la reprise, en précisant par qui. Depuis près d’un an et demi, les militants et élus socialistes de Seine-Maritime accompagnent les salariés de Pétroplus dans leur combat pour la survie de l’outil de production et des emplois qui y sont associés, les leurs mais aussi tous ceux que l’activité induit dans la commune et au-delà. Par leur présence systématique aux rassemblements initiés par l’intersyndicale, les militants socialistes ont contribué à montrer l’attachement des Seinomarins à l’avenir de ce site, où se joue en partie celui de la filière.

Ils étaient encore nombreux, samedi dernier, au siège départemental du PS, pour la présentation de l’ouvrage Debout relatant la lutte « des Pétroplus ». Par leur travail aux côtés des acteurs de cette lutte, les élus socialistes, emmenés par Dominique Randon, maire de Petit-Couronne, et Guillaume Bachelay, député de la circonscription, ont contribué aux succès déjà enregistrés : redémarrage à l’été 2012, « loi Pétroplus » réservant l’utilisation des stocks à des fins productives, débat européen sur les importations de produits raffinés, valorisation du rôle des syndicats, proposition de loi sur la cession des sites rentables….

Depuis son installation, le nouveau gouvernement a uvré à lever tous les obstacles administratifs à la reprise. C’est aujourd’hui acquis. Il appartient désormais aux entreprises intéressées de démontrer leur capacité à assumer durablement l’ensemble des obligations auxquelles le dépôt d’une offre les engagera. Au-delà, le PS et ses élus considèrent que Shell doit enfin prendre ses responsabilités, en apportant son appui aux efforts de tous. Il n’est pas acceptable que Shell ait exploité ce site pendant des décennies, avant de le céder à Pétroplus sans garantie industrielle, mais s’exonère à présent de toute contribution.

Ce combat durera sans doute au-delà du processus judiciaire. Il sera mené avec la même détermination.
 
PS Seine-Maritime, Rouen le 4  février 2013

Repost 0
Published by MLG76 - dans PS76
commenter cet article
4 février 2012 6 04 /02 /février /2012 08:43

 

http://www.ps76.fr/wp-content/uploads/francois-hollande-meeting-15-fevrier-avec-laurent-fabius-les-luttes-aux-rendez-vous-zenith-rouen.jpg

 

François Hollande sera en meeting au Zénith de Rouen à partir de 18 h, le mercredi 15 février 2012.

Entrée Libre et Gratuite.

Venez nombreux !

Plus d'informations ICI.

 


Repost 0
Published by UMA76 - dans PS76
commenter cet article
1 février 2012 3 01 /02 /février /2012 00:00

http://www.lefigaro.fr/medias/2009/01/26/541c018a-ebcf-11dd-ac76-c8012f2f19f8.jpg

 

Guillaume Bachelay, Responsable de la cellule Argumentaires-Riposte de l’équipe de campagne de François Hollande, animera le mercredi 8 février un débat sur les 60 engagements pour la France de François Hollande.


En présence des candidates aux législatives des 1e et 3e circonscriptions,Valérie Fourneyron et Luce Pane, et de leurs suppléants, Pierre Léautey et Frédéric Sanchez.


Rendez-vous le mercredi 8 février 20h30, halle aux toiles, salles 1-2-3, Rouen. Entrée libre.

 

 

 

sources : rouensocialiste.fr - oliviermouret.over-blog.com

Repost 0
Published by UMA76 - dans PS76
commenter cet article
21 juillet 2011 4 21 /07 /juillet /2011 13:55


aubry 2012,aubry 76,aubry seine-maritime,présidentielle 2012,levern,fabius,massion,fourneyron,marie,bourguignon,pane

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Martine Aubry vient d’annoncer sa candidature à la primaire socialiste des 9 et 16 octobre prochains.
 
Parce qu’elle est une femme de conviction, qu’elle a su rassembler les socialistes et accélérer la transformation et la rénovation, du Parti socialiste, de sa ville, de son agglomération, elle est la mieux placée pour constituer l’alternative et le nécessaire changement que les français attendent en 2012.
 
Martine Aubry est la candidate du rassemblement, de l'expérience et du changement. Adhérents, sympathisants, citoyens, rejoignez le comité de soutien seinomarin à la candidature de Martine Aubry pour 2012.
 
www.aubry76.fr
martineaubry76@gmail.com

 

 

 

 

- Laurent Fabius Député – Ancien Premier Ministre Grand-Quevilly

- Christophe Bouillon Député – Maire  Canteleu

- Marc Massion Sénateur – Maire Grand-Quevilly

- Alain Le Vern Président de la Région Haute-Normandie Saint-Saëns

- Didier Marie Président du Département de Seine-Maritime Elbeuf

- Pierre Bourguignon Député – Maire  Sotteville-lès-Rouen

- Valérie Fourneyron Députée - Maire  Rouen

- Estelle Grelier Députée Européenne Fécamp

- Sandrine  Hurel Députée – Conseillère Générale Dieppe   

- Guillaume Bachelay Vice-Président de la Région Haute-Normandie Cléon

- Valérie Auvray Conseillère Régionale Elbeuf

- Hervé Bateux Secrétaire de Section Plateau-Caux-Cailly  Blacqueville

- Aurélien Bateux MJS Blacqueville

- Nicolas Beaussart Maire – Conseiller Général Lillebonne

- Jacques Bennetot  Yvetot

- Odile Bertel  Fécamp

- Bruno Bertheuil Conseiller Général Rouen

- Bruno Bienaimé Maire – Conseiller Général Martigny

- Martine Blondel Maire – Conseillère Générale Touffreville la Cable

- Laurent Bonnaterre secrétaire de section Caudebec-lès-Elbeuf

- Serge Boulanger Maire – Conseiller Général Longueville-sur-Scie

- Mélanie Boulanger secrétaire de section Canteleu

- Jean-Claude Branchereau  Sotteville-lès-Rouen

- Camille Briant-Courcoux Fécamp

- Pascal Bronnec éducateur technique spécialisé 

- Alexandre Canet secrétaire de section Rouen

- Pierrette Canu Maire – Conseillère Générale Saint-Pierre de Varengeville

- Dominique Chauvel Maire – Vice-Présidente du Département Sotteville sur Mer

- Kader Chekhemani Maire-Adjoint – Conseiller Régional Rouen

- Alexandre Cherichi Rouen

- Bastien Coriton Maire Caudebec-en-Caux

- Christophe Courcoux Fécamp

- Patrick Dannebey secrétaire de section adjoint Fécamp

- Marie-Christine Dannebey Fécamp

- Catherine de Chanteloup Fécamp

- Eric de Falco Conseiller Général Rouen

- Ludovic Delesque Conseiller Général Rouen

- Laurent Démare Maire-adjoint Fécamp

- Mamadou Diallo Conseiller Général Rouen

- Christine Dunet Grand-Quevilly

- Caroline Dutarte Vice – Présidente du Département Rouen

- David Fontaine secrétaire de section Saint-Etienne-du-Rouvray

- Marie Françoise Gaouyer Maire – Conseillère Générale Eu

- Charlotte Goujon  Petit-Quevilly

- Ludovic Hanivel MJS Notre-Dame-de-Bondeville

- Joël Hanivel Notre-Dame-de-Bondeville

- Jacky Héloury Maire – Conseiller Général Néville

- Patrick Jeanne Maire – Conseiller Général Fécamp

- Emanuèle Jendet-Mengual Conseillère Régionale Rouen

- David Lamiray Maire – Conseiller Général Maromme

- Philippe Lavergne Maire-adjoint Maromme

- Marie Le Vern Conseillère Générale Blangy-sur-Bresle

- Pierre Léautey Maire – Conseiller Général Mont-Saint-Aignan

- Jean Lecomte secrétaire de section Saint-Romain-de-Colbosc

- Thierry Lemarié secrétaire de section Petit-Couronne

- Etienne Lenormand Fécamp

- Jean-Pierre Lepage Grand-Quevilly

- Thierry Levasseur Conseiller Régional Dieppe

- Michel Levêque  Rouen

- Laurent Logiou Conseiller Régional Le Havre

- Pascal Marchal Conseiller Général Pavilly

- Bénédicte Martin Vice-Présidente de la Région Haute-Normandie Fécamp

- Jean-Louis Mattera Conseiller Municipal Fécamp

- Mickaël Matthieu secrétaire de section Fécamp

- Pauline May MJS Saint-Aubin-Epinay

- Nicolas Mayer-Rossignol Conseiller Régional Mont-Saint-Aignan

- Djoudé Mérabet Maire Elbeuf

- Joël Mercier secrétaire de section Grand-Couronne

- Jean-Yves Merle Maire – Conseiller Général Notre-Dame-de-Bondeville

- Nadia Mezrar Conseillère Générale Saint-Pierre-lès-Elbeuf

- Sophie Molle Conseillère Régionale Elbeuf

- Matthieu Monier MJS Petit-Couronne

- Arnaud Mouillard Moniteur-éducateur Blacqueville

- Olivier Mouret Maire-adjoint Rouen

- Martial Obin secrétaire de section Petit-Quevilly

- Luce Pane Vice – Présidente du Département Sotteville-lès-Rouen

- François Panel MJS le Havre

- Martine Pâque  

- Jacques-Antoine Philippe Conseiller Général Darnétal

- André Piazza Grand-Couronne

- Dominique Piednoël Rouen

- Vincent Rabillard secrétaire de section Saint-Aubin-lès-Elbeuf

- Christine Rambaud Conseillère Générale Rouen

- Dominique  Randon Maire – Conseiller Général Petit-Couronne

- Lionel Rosay secrétaire de section Grand-Quevilly

- Nicolas Rouly Vice – Président du Département Grand-Quevilly

- Dominique Samson Rouen

- Frédéric Sanchez Maire – Vice-Président du Département Petit-Quevilly

- Francis Sénécal Maire – Conseiller Général Critot

- Haïk Sévane MJS Dieppe

- Patrick Thieury Rouen

- Bruno Thune Conseiller Général Ouainville

- Laurence Tison Maire-Adjointe – Conseillère Régionale Rouen

- Muriel Toscani Conseillère Régionale Petit-Quevilly

- Catherine Troallic Conseillère Régionale Le Havre

 

 

 

 

Repost 0
Published by uma76 - dans PS76
commenter cet article
21 juillet 2011 4 21 /07 /juillet /2011 13:42

http://www.francebtp.com/e-docs/00/00/C1/36/48.jpg

 

 

 

Patrick JEANNE, Maire de Fécamp, et Estelle GRELIER, 1ère adjointe et Députée européenne, ont confirmé cette semaine qu’ils apportaient leur soutien à Martine AUBRY dans le cadre des primaires socialistes et de l’élection présidentielle de 2012.


Martine AUBRY est une femme politique qui, par son histoire personnelle et familiale, a été bercée par les valeurs humanistes de la gauche.

 

Elle dispose des qualités humaines et des compétences nécessaires pour exercer les fonctions de Chef de l’Etat.

 

Elle a su faire ses preuves dans le secteur de l’industrie. Elle a une solide expérience ministérielle. Elle a su remettre le Parti socialiste en ordre de marche en intégrant toutes les sensibilités politiques. En tant que Maire et Présidente de la métropole lilloise, elle connaît bien les réalités du terrain et les problématiques des collectivités territoriales.

 

Elle est à nos yeux la plus à même de réussir le rassemblement des socialistes et, au-delà, celui de l’ensemble de la Gauche.  

 

Pour nous, il n’y a pas de doute : c’est la femme de la situation !

 

 

 

 

 

source : http://aubry2012.blogspirit.com

Repost 0
Published by uma76 - dans PS76
commenter cet article
12 juin 2011 7 12 /06 /juin /2011 04:00

http://www.mister-defisc.com/wp-content/uploads/2011/05/reforme-isf-300x164.jpg

 

Le quinquennat de Nicolas Sarkozy se termine comme il a commencé : avec des cadeaux fiscaux pour les plus fortunés, alors que la France traverse une crise économique et sociale sans précédent et que pourtant promis à la hausse … le pouvoir d’achat des Français régresse toujours !
 
La réforme de l’ISF n’est qu’un nouvel avantage fiscal pour les plus riches ! La suppression du bouclier fiscal de Sarkozy dissimule mal le nouveau cadeau, plus important encore, qu’il fait aux plus riches en réformant l’impôt sur la fortune (ISF). D’un côté, les ménages les plus aisés vont perdre 800 millions d’euros du bouclier fiscal. D’un autre côté, il vont se voir offrir plus du double (1,8 milliards) avec la réforme de l’ISF : le patrimoine imposable est rehaussé de 800.000 euros à 1,3 million d’euros et les taux d’imposition sont fortement diminués (aujourd’hui de 0,55% à 1,8%; en 2012 de 0,25% à 0,5%).


Les 1900 ménages possédant un patrimoine supérieur à 17 millions d’euros vont voir leur ISF réduit en moyenne de 370.000 euros. Le gouvernement trompe les Français quand il affirme que cette réforme se fait à l’avantage des classes moyennes. Selon l’Insee, le patrimoine moyen des 25% des ménages les plus aisés est de 437.000 euros et leur patrimoine médian de 261.600 euros – bien loin des patrimoines aujourd’hui soumis à l’ISF. La réforme du gouvernement s’adresse donc exclusivement aux Français les plus aisés !


Jusqu’en 2013, un cadeau double : bouclier fiscal ET allègement de l’ISF. Dès 2012, les assujettis à l’ISF bénéficieront des taux d’imposition réduits par la réforme de Sarkozy, afin de « compenser la suppression du bouclier fiscal. » Le bouclier fiscal étant calculé sur les revenus perçus deux ans auparavant, les contribuables soumis à l’ISF bénéficieront à la fois de la baisse de son taux ET du bouclier fiscal, pendant au moins un an. C’est injuste, dans une période de régression du pouvoir d’achat de la majorité des Français, et c’est dangereux pour les finances publiques, déjà plombées par 4 ans de mandat de Sarkozy.

 

 

 

 

liens : hern - ps76.fr

Repost 0
Published by uma76 - dans PS76
commenter cet article