Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

MLG76

Blog des militants socialistes de Seine-Maritime qui se reconnaissent dans la motion "Maintenant la Gauche !" déposée par Emmanuel MAUREL lors du Congrès de Toulouse du Parti Socialiste.

 

contact : MaintenantLaGauche76@yahoo.fr

 

 

  

 

Vive La Gauche 76

Archives

18 décembre 2012 2 18 /12 /décembre /2012 11:50

http://www.ps76.fr/wp-content/uploads/sarkozy-pinocchio-menteur-salaire.jpg

 

 

Nous venons d'apprendre que le régime des retraites sera très déficitaire à l'horizon de 2020 : entre 20 et 25 milliards de déficit. 

Pourtant à l'époque, Nicolas Sarkozy, alors président, n'avait cesse de prétendre qu'avec sa réforme tout était réglé.

Le Blogueur Melclalex a retrouvé les déclarations de l'ancien Président :

"Cette réforme est empreinte d'efficacité et de justice. Elle va permettre le retour à l'équilibre du système par répartition en 2018 et elle apporte donc une vraie réponse, une solution aux besoins de financement actuels du système des retraites" (Sarkozy, Conseil des ministres, 16 juin 2010) [source]

"Avec la réforme que l'on fait, notre régime de retraite sera non seulement équilibré en 2018 mais bénéficiaire" (Sarkozy, dans l'Yonne, 30 septembre 2010) [source]

"Avec cette loi, notre régime de retraite par répartition est sauvé" (Sarkozy, Conseil des ministres , 9 novembre 2010) [source]

"Les Français sont désormais assurés qu'ils pourront compter sur leur retraite et que le niveau des pensions sera maintenu" (Sarkozy, Conseil des ministres , 9 novembre 2010) [source]

"Le régime en 2020 sera excédentaire" (Sarkozy, émission de télévision France 2 , 16 novembre 2010)[source]

Une fois encore il est pris les doigts dans le pot de confiture de ses mensonges car bien évidemment Sarkozy s'est volontairement basé sur des estimations de croissance beaucoup trop optimistes par rapport à la réalité et forcément, toutes les prévisions sont fausses et loin de la vérité.

C'est quand même grave un tel amateurisme pour l'ancien locataire de l'Elysée !


Pour ne pas oublier, voici un "Best Of" des mensonges de Nicolas Sarkozy : http://hern.over-blog.com

 

 

source : http://www.perdre-la-raison.com

Repost 0
Published by MLG76 - dans Sarkozy
commenter cet article
3 mai 2012 4 03 /05 /mai /2012 13:52

http://oumma.com/sites/default/files/imagecache/400xY/sarkozy-pinocchio-menteur-salaire.jpg

 

 

Lors du débat d'hier soir (2/05/12) entre François Hollande et Nicolas Sarkozy, le candidat sortant a dit de nombreux mensonges.


 

En voici quelques uns :

 

 

MENSONGE SUR LE BRISTOL.

Sarkozy “Je n’ai pas organisé de réunions pour les collectes de fonds à l’Hôtel Bristol avec Woerth”.

Faux : En présence du chef de l'Etat, les généreux donateurs de l’UMP étaient présents, notamment la soirée au Bristol en 2009.

 

MENSONGE SUR BERLUSCONI

Sarkozy : “M. Berlusconi n’est pas dans mon parti”.

Faux : La formation politique de Silvio Berlusconi, l’ancien président du Conseil italien est le PPE, le Parti populaire européen là où siège l’UMP, le parti de Sarkozy. Même formation politique européenne tout comme il l’avait justifié pour le soutien officiel de la chancelière allemande Angela Merkel.

 

MENSONGE SUR L’ETAT MAJOR EXCLUSIVEMENT SOCIALISTE DE FRANCOIS HOLLANDE

Sakozy : “Votre état-major n’est composé que de socialistes”.

Faux : Dans son équipe de campagne, François Hollande compte notamment Jean-Michel Baylet et Christiane Taubira, élus du Parti radical ...

 

MENSONGE SUR L’OUVERTURE DES FRONTIERES A TOUS VENTS

Sarkozy : “La frontière entre la Turquie et la Grèce est complètement ouverte”

Faux : Sarkozy s’est laissé emporter par sa défense d’une renégociation des accords Schengen. Les efforts grecs existent pour maîtriser les 206 km de frontières dont seulement 12,5 km de frontière terrestre, plusieurs opérations sont en cours (Fronte, RABIT, Poséidon Terre …) afin d’accroître le niveau de surveillance. Le gouvernement grec a par ailleurs entrepris de construire une clôture de sécurité le long de la frontière avec la Turquie.

 

MENSONGE SUR LES CENTRES DE RETENTION

Sarkozy veut faire croire que Hollande est pour le maintien des centres de rétention. Sarkozy affirme que Hollande se contredit.

Faux : Dans la lettre adressée à l’association France Terre d’asile, François Hollande a écrit qu’il souhaitait que les centres de rétention soient l’exception. Il ne se prononce donc pas contre leur existence. Il n’y a même pas de contradiction. France Terre d'asile dément d'ailleur que Hollande a écrit souhaiter la fermeture des centres de rétentions.

 

MENSONGE SUR LES DROITS DE SUCESSION

Sarkozy affirme que sa politique a permis d’exonérer d’impôts “80% des successions”.

Faux : La formulation induit en erreur. Il faut préciser que plus de 75% des successions étaient déjà exonérées avant les différentes réformes du gouvernement

 

MENSONGE LA RECESSION

Sarkozy : ”Quel est le seul pays qui n’a pas eu un trimestre de récession depuis 2009 ? La France.”

Faux : La France a connu un trimestre de croissance négative : le deuxième trimestre 2011. Sarkozy joue sur la définition de la récession qui commence à partir de 2 trimestres. Il est absolument faux de dire qu’elle est la seule à ne pas avoir connu de récession.

 

MENSONGE LA VIOLENCE

Sarkozy : “Il n’y a jamais eu de violence pendant les 5 ans de mon quinquennat.”

Faux : Sarkozy semble avoir oublié les émeutes de Villiers-le-Bel. Durant trois jours, du 25 au 27 novembre 2007, des violences fortes ont opposé des centaines de personnes aux forces de l’ordre après la mort de deux adolescents de 15 et 16 ans, tués lorsque leur mini-moto a été heurtée par une voiture de police. Des armes à feu ont été utilisés, 81 tirs étant recensés et 150 policiers blessés. Plusieurs villes ont été touchées comme Sarcelles, Gonesse ou Goussainville avec des entrepôts incendiés. Idem dans les Dom-Tom.

 

Sarkozy, menteur profesionnel

 

Nicolas Sarkozy qui a répété plusieurs fois pendant le débat le mot MENSONGE à l'encontre de François Hollande, c'est l'hôpital qui se fout de la charité.


Face à lui, Sarkozy aura découvert, un homme d’Etat, un homme qui rétablira la dignité d’une République trop malmenée.


Pour aller plus loins dans les contradictions et les mensonges de Sarkozy pendant ce débat je vous invite à lire cet article de Juan : http://sarkofrance.blogspot.fr/2012/05/le-grand-debat-sarko-rate-son-oral.html

 

Le 6 Mai #VoteHollande pour le Changement !

 

 

 

 

 

Liens : Hern - ps76.fr

Repost 0
Published by UMA76 - dans Sarkozy
commenter cet article
30 avril 2012 1 30 /04 /avril /2012 21:12

http://www.ps-paris.org/sites/default/files/imagecache/node-full/imagefield/article/manifestation-du-1er-mai.jpg

 

Quand Nicolas Sarkozy déclare : "Le 1er mai, nous allons organiser la fête du travail, mais la fête du vrai travail, de ceux qui travaillent dur, de ceux qui sont exposés, qui souffrent, et qui ne veulent plus que quand on ne travaille pas on puisse gagner plus que quand on travaille", il insulte l'histoire.

 

Rappel des origines du 1er Mai au président-candidat :

 

C'était un 1er mai 1886 aux États-Unis. Après de nombreuses luttes entre syndicats et patronats, les ouvriers réussirent enfin à obtenir  la journée de huit heures.

Malheureusement toutes les entreprises ne respectèrent pas cet accord et le 3 mai, 340.000 travailleurs doivent faire grève pour forcer leur employeur à céder. Lors de cette manifestation, suite à des heurts avec les forces de l'ordre, l'on dénombre la mort de trois ouvriers.

Le 4 mai, une marche de protestations est organisée et alors qu'elle se disperse à Haymarket Square, une bombe explose devant les forces de l'ordre. Le nombre de victimes reste à ce jour inconnu.

Malgré cela, cinq syndicalistes anarchistes August SpiesAlbert ParsonsAdolph FischerGeorge Engel, sont pendus en l'absence de preuves le 11 novembre 1887.Quelques années plus tard, ils seront réhabilités. Trois autres condamnés à perpétuité seront également relâchés après sept ans de bagne.

Ce n'est qu'en 1889 que le congrès de l'Internationale Socialiste réuni à Paris décidera de consacrer chaque année la date du 1er mai : journée de lutte à travers le monde.

 

 

 

Sources : HERN - Yann Savidan 

Repost 0
Published by UMA76 - dans Sarkozy
commenter cet article
13 avril 2012 5 13 /04 /avril /2012 13:56

http://static.lexpress.fr/medias/1661/850562_france-s-president-sarkozy-arrives-to-deliver-his-speech-on-the-euro-zone-financial-crisis-in-toulon.jpg

 

Le Bilan économique du Président sortant Nicolas Sarkozy entre 2007 et 2012 : 

la dette publique a augmenté de 500 milliards d'euros,

la France a perdu un point de compétitivité, 

le nombre de chômeurs a progressé de près d'un million, 

le pouvoir d'achat et la croissance ont stagné et les impôts ont augmenté. 

(source : l'Expansion)

 

 

(avec votre souris survolez les données pour avoir plus de détails)

 

 

 

Vivement le Changement !

 

 

 

Sources : Romain Blachier - Melclalex

 


Repost 0
Published by UMA76 - dans Sarkozy
commenter cet article
10 avril 2012 2 10 /04 /avril /2012 20:27

http://www.parti-socialiste.fr/static/styles/full_largeur/public/image_21_0.png

 



 

 

A l'occasion du point presse hebdomadaire, Benoît Hamon est revenu sur le programme caché du candidat sortant.

Un programme que Nicolas Sarkozy ne met pas en avant dans cette campagne mais que le PS a débusqué.

Ce sont 5 mesures du programme caché que le porte-parole a détaillé ce lundi :

  1. L’augmentation de la TVA
  2. Baisse des places en crèches
  3. Augmentation du nombre d'élèves par classe
  4. Fin de la durée hebdomadaire du temps de travail
  5. Cotisation obligatoire à une assurance privée.

 

L’augmentation de la TVA

Le candidat Sarkozy ne parle plus de l'augmentation de la TVA, alors que cette augmentation figure aux premiers rangs de ses priorités et qu'elle toucherait les Français dès octobre prochain si Nicolas Sarkozy était élu. Une augmentation qui toucherait au prix et donc au pouvoir d'achat.

Baisse des places en crèches

Dans le programme caché il y a la disparition programmée des places en crèche, notamment dans les crèches collectives.

Des lors que le président de la République veut baisser les concours de l'Etat aux collectivités locales il supprimera de ce fait les investissement des collectivités pour la petite enfance.

Rappelons que le handicap, le RSA et l’éducation sont financés par les collectivités locales. Cette baisse des concours se traduira directement par la disparition programmée de milliers de place en crèche.

Fin de la durée hebdomadaire du temps de travail

Le programme caché de Nicolas Sarkozy, c'est aussi l'enterrement de la durée légale du travail notamment à cause des accords «compétitivités emplois», qui propose que la durée du temps de travail soit renégociée entreprise par entreprise ou branche par branche.

D'une entreprise à une autre on pourrait avoir une durée hebdomadaire du temps de travail réel des salaires qui dépasserait les 35 ou 40 heures.

Augmentation du nombre d'élèves par classes

Par le choix de poursuivre le non remplacement d'un fonctionnaire sur 2, le candidat sortant met en place une augmentation du nombre d'élèves par classes au collège et au lycée, dune classe de 25/26 élèves notamment au collège, on risque de se retrouver avec des collèges à plus de 30 élèves par classe et dans un collège de ZEP une classe de 30 élèves est ingérable.

Cotisation obligatoire à une assurance privée

Un autre mesure figure également dans le programme caché de Nicolas Sarkozy, le principe d’une cotisation obligatoire à une assurance ou une mutuelle privée. Cette cotisation mensuelle censée financer la dépendance chiffrée entre 21 et 30 euros viendrait alourdir les dépenses des Français.

Cette cotisation ne garantie pas une prise en charge de l'autonomie de la dépendance, ce n'est pas avec une cotisation à 30 euros par mois que l'on fera face à la dépendance. Aujourd’hui les places en maison de retraites se chiffrent en 1500 et 2000 euros. A coté de cette cotisation obligatoire, il faudra épargner ou avoir de belles économies pour voir ses parents avoir accès à une maison de retraite.

 

 

source : http://www.parti-socialiste.fr

 

Repost 0
Published by UMA76 - dans Sarkozy
commenter cet article
30 mars 2012 5 30 /03 /mars /2012 18:08

http://referentiel.nouvelobs.com/file/3334212.jpg

Dessin signé Louison

 

 

Article de Tristan Berteloot sur tempsreel.nouvelobs.com

 

 

 



 

 

 Nicolas Sarkozy invente un nouveau concept: «Je veux apporter des réponses, qu'on va regarder avec méprisance» a-t-il déclaré, superbe. Brève analyse d’un phénomène linguistico-politique.

Notre président-candidâtre prévoit que ses propositionnnements vont être regardationnés avec «méprisance». Cela ne serait que justicitude, soit dit par parenthésité.

Mais Sarkoh doit prendre gardise: nous savons, depuis «La méprisance» la filmation du suisso-franço Jean-Luc Godardine, que c’est  un sentimentiel à double introït.
Est-ce Piccolouille qui méprisance Bardotte en la jetant dans les brassées du productheure américaintal, ou bien est-ce Bardotte qui méprisance Piccolouille parce qu’il abdicationne sa dignitude? Qui méprisance qui, dans une relation vécule ?

Sarkoh a trop méprisancé, dans sa carriérité. Il l’a même faict avec opiniâtrie. Sans vergognise, ni états d’âmure. Quand le substantixe «mépris» est arrivisté dans son phrasage, il a eu peur de se trahirer. Et sa langue a zippé: ainsi s’écrit l’histoirescroquerie, en démocrature.

Repost 0
Published by UMA76 - dans Sarkozy
commenter cet article
29 mars 2012 4 29 /03 /mars /2012 07:25

http://blogs.rue89.com/sites/blogs/files/assets/image/2012/03/949_chomeurs_vaseline.jpg

Dessin de Na!

 

 

Article paru dans Démocratie & Socialisme

 

 

Le 26 avril 2007, dans l’émission « A vous de juger », Nicolas Sarkozy déclarait avec une rare conviction : « Je veux m’engager sur le plein emploi : 5 % de chômeurs à la fin de mon quinquennat ». Après avoir ajouté que si les dirigeants n’avaient pas à rendre compte de leurs résultats, la démocratie ne vaudrait plus grand-chose, il ajoutait : « Et on ne nous demande pas une obligation de moyens, mais une obligation de résultats. Si on s’engage sur 5 % de chômeurs et qu’à l’arrivée il y en a 10, c’est qu’il y a un problème. […] C’est un échec, et c’est aux Français d’en tirer les conséquences. »
Le nombre de chômeurs s’élève aujourd’hui à 10 % de la population active avec une augmentation de 0,2 % en février. Aux Français donc d’en tirer les conséquences, comme les y invitait Nicolas Sarkozy. Curieusement, Sarkozy parait avoir totalement oublié sa déclaration de 2007 et se vantait, le 26 mars 2012 sur France info, d’une « baisse tendancielle de l’augmentation du nombre de chômeurs ». Il avait même le culot d’ajouter « Ces chiffres du chômage marquent une amélioration de la situation » alors que 6 200 personnes de plus se retrouvaient sans emploi à la fin de février 2012, que la situation de l’emploi ne cesse de s’aggraver et que le nombre de chômeurs augmente depuis 10 mois consécutifs.
Admirons au passage l’épaisseur de la langue de bois du personnage qui fait tout pour que seuls deux mots ressortent de sa déclaration emberlificotée : « baisse » et « chômeurs ».
Les grosses ficelles de Sarkozy

Sarkozy aura pourtant tout essayé pour diminuer artificiellement les chiffres du chômage. D’abord, en demandant à son ministre du Travail de multiplier, selon le dirigeant de la CFDT François Chérèque, les coups de téléphones aux chefs d’entreprise pour leur demander de ne mettre en œuvre leurs plans de licenciements qu’après le 6 mai.
Ensuite, en faisant voter, dans la loi de finance pour 2012, une concentration de l’utilisation des emplois aidés prévus pour l’ensemble de l’année : les 2/3, soit 206 000 sur les 311 000 inscrits au budget, selon le SNU-FSU Pôle Emploi.
« Ensemble, tout devient possible » proclamait Sarkozy en 2007. Aujourd’hui, force est de constater que sa devise serait plutôt « Après moi le déluge ! »
Les chiffres de Sarkozy

Pour Sarkozy, le nombre de chômeurs n’aurait augmenté « que » de 400 000 depuis 2007. Ces chiffres n’ont rien à voir avec les chiffres de Pôle Emploi, chiffres auxquels il se réfère pourtant lorsqu’il se félicite de la baisse de la hausse du chômage en février.
Selon cet organisme, le chiffre des demandeurs d’emploi de la catégorie A (personnes sans aucune activité) s’élevait à 2 137 000, lors de l’arrivée au pouvoir de Nicolas Sarkozy. Il est aujourd’hui de 2 867 000, soit une augmentation de 730 000 (près de 35 %) depuis 2007.
Mais si l’on ajoute à ces 2 867 000 demandeurs les deux autres catégories de demandeurs d’emplois, ceux de la catégorie B (personnes pourvues d’un emploi de 78 heures ou moins à la recherche d’un emploi) et ceux de la catégorie C (personnes pourvues d’un emploi de plus de 78 heures et à la recherche d’un emploi) le total de demandeurs d’emplois s’élève à 4 278 000 c’est-à-dire un million de plus que lors de l’élection de Sarkozy.

Les demandeurs d’emplois ne se limitent pas à la catégorie A de Pôle Emploi. Tous les demandeurs d’emplois des catégories A, B et C sont tous, d’ailleurs, « tenus d’accomplir des actes positifs de recherche d’emploi ».
Se limiter aux demandeurs d’emploi de la catégorie A, reviendrait à ne pas considérer comme demandeurs d’emploi des personnes disposant en tout et pour tout de CDD très court, parfois d’une semaine seulement ou de contrats à temps (partiels) ou (très) saisonniers.
Le nombre de demandeurs d’emploi de la catégorie A avaient augmenté de 13 400 en janvier, de 6 200 en février. Mais, Philippe Askenazy, économiste et chercheur au CNRS, estime que « le ralentissement de la catégorie A cache une accélération de la catégorie B » c’est-à-dire des salariés ne disposant que d’un contrat à temps partiel ou de CDD d’une semaine ou de quinze jours. De même, Marion Cochard, économiste à l’OFCE constate que « les entreprises ne renouvellent pas les CDD et les contrats d’intérim ». Les offres collectées par Pôle Emploi n’augmentent que pour les contrats de moins d’un mois. Cette économiste souligne également que le nombre de seniors (personnes de plus de 55 ans) au chômage a augment é de 15,3 % en un an et celui des chômeurs de longue durée de 7,2 %.
Il n’y a, décidément, que Sarkozy et l’UMP pour voir une bonne nouvelle dans les chiffres de l’emploi de février 2012.
Repost 0
Published by UMA76 - dans Sarkozy
commenter cet article
24 mars 2012 6 24 /03 /mars /2012 06:30

http://static.lexpress.fr/medias/1040/532935_france-s-president-sarkozy-delivers-a-speech-as-he-visits-a-police-station-in-gagny.jpg

 

D'après un article de Bembelly.

 

La Sécurité ? 

Ce sont ceux qui en parlent le plus et qui en font le moins. Nicolas Sarkozy a fait des ”économies” sur la Sécurité.  C’est ce que vient de démontrer le bloguerur Melclalex.

Afin de vérifier les efforts consentis par le président Sarkozy dans sa politique de sécurité, il a récolté des statistiques fiables, tirées des “projets annuels de performance” annexés chaque année au projet de loi de finances :

Baisse des effectifs de la police (dont la DCRI, RAID) et de la Gendarmerie (dont le GIGN). 

 

N'oublions pas que de 2007 à 2012, il y a eu 4o lois pour ”renforcer” le dispositif sécuritaire de la France. Jegoun les énumère intégralement sur son blog.

Ainsi, quand la droite attaque la gauche sur le thème de la sécurité en mettant en avant notamment qu'eux, sont crédible, cela devient une insulte à l’intelligence collective.

 

Repost 0
Published by UMA76 - dans Sarkozy
commenter cet article
3 mars 2012 6 03 /03 /mars /2012 13:39

http://www.alternatives-economiques.fr/pics_bdd/article_options_visuel/A311018G.GIF

 

 

A la lumière du graphique ci-dessus, on mesure l'effet des promesses de Sarkozy. C'est 2007 qui marque un point d'inflexion dans la progression du revenu disponible.
On ne peut pas dire mieux l'urgence d'une relance par les salaires, la nécessité de bloquer certains prix comme ceux de l'essence, des produits de première nécessité.
Car il y a une seconde réalité, c'est que pour  les salariés, les familles qui disposent des revenus les plus faibles, les produits de première nécessité, le poids de la TVA pèsent davantage.
Il ne faut pas aller plus loin pour trouver les raisons qui conduisent tant de gens à ne plus se soigner, à réduire leurs achats etc ...
Et si la consommation intérieure baisse, comment envisager une reprise économique ?
Décidément, il y a 2 urgences à lire ce graphique :
- chasser Sarkozy les 22 avril et 6 mai prochain,
- préparer une conférence salariale pour traiter la question des salaires du public et du privé.

Repost 0
Published by UMA76 - dans Sarkozy
commenter cet article
1 mars 2012 4 01 /03 /mars /2012 08:27

http://s1.lemde.fr/image/2012/02/03/540x270/1638586_3_17b2_nicolas-sarkozy-et-des-ouvriers-sur-un-chantier_06a406a2f0d93a047d0b41a0089e2318.jpg

 

Au cours des trois dernières années, 900 usines ont fermé leurs portes en France. 100 000 emplois industriels ont disparu. Plus de 500 000 en dix ans avec la droite au pouvoir. Sarkozy n’a pas bougé le petit doigt.

Aujourd’hui, à la veille de l’élection présidentielle, il se souvient brusquement que les ouvriers sont aussi des électeurs. Il se met alors à multiplier les visites sur les sites menacés : chez Photowatt, à Bourgoin-Jallieu, à la raffinerie Pétroplus de Petit-Couronne…
Il se rend aussi à l’usine Alstom d’Aytré qu’il considère comme son grand « fait d’armes » en matière de sauvetage industriel mais où les salariés doivent surtout la sauvegarde de leurs emplois aux 160 trains commandés par les 21 régions présidées par la gauche.
Gandrange colle à Sarkozy

Il n’a pas le cran d’aller à la rencontre des salariés de ArcelorMittal Florange qui occupent le centre administratif de l’entreprise et bloquent les expéditions d’acier. Il faut dire que tous ont en mémoire les promesses de Sarkozy en 2008 et la fermeture du site de Grandrange en 2009, laissant 571 salariés sur le carreau. Il se contente de leur annoncer, depuis l’Élysée, la « bonne nouvelle » de 150 millions dégagés pour sauver le site de Florange. « Bonne nouvelle » annoncée dès l’été 2001 et qui n’avait rien changé au projet de Mittal, le PDG d’ArcelorMittal. Les syndicats de Florange, unanimes, condamnent la « fausse annonce » du candidat Sarkozy. Le délégué syndical CGT du site constate : « Nicolas Sarkozy est prêt à dire n’importe quoi avant la présidentielle pour être réélu ».
Avec Sarkozy : salariés jusqu’au 6 mai, chômeurs au-delà ?

La seule chose qui intéresse Sarkozy, c’est bien l’élection présidentielle, pas le sort des ouvriers. Ce qu’il recherche c’est un simple effet d’annonce pour changer son image d’ami des riches et des licencieurs. C’est pourquoi, il se limite à quelques entreprises et se moque totalement des centaines d’entreprises qui sont en train de fermer leurs portes. C’est pourquoi, comme de nombreux chefs d’entreprises et DRH l’ont rapporté au secrétaire général de la CFDT François Chérèque, le ministre du Travail de Sarkozy, Xavier Bertrand, multiplie les coups de téléphone aux grandes entreprises pour leur demander de reporter leurs plans de licenciements après l’élection présidentielle.
Des emplois sauvés par les luttes

Les emplois sauvegardés, sont avant tout le fruit de la lutte exemplaire des salariés de Lejaby, de Photowatt et de Pétroplus (http://www.democratie-socialisme.or...). Ce sont ces luttes, leur popularité, qui ont obligé Sarkozy à faire appel en catastrophe à ses amis Proglio, PDG d’EDF (qui ne voulait pas entendre parler de Photowatt quelques mois auparavant) ou à Bernard Arnaud, PDG et principal actionnaire de LVMH, qui a repris Lejaby (voir l’interview de Bernadette Pessemesse).


Repost 0
Published by UMA76 - dans Sarkozy
commenter cet article